Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

Leclerc sait que Ferrari pourrait devoir rattraper Mercedes et Red Bull

partages
commentaires
Par :
30 avr. 2020 à 07:30

Prendre la bonne direction dès le début : un enjeu crucial pour les équipes en cas de saison compactée avec peu de temps de développement.

Les dirigeants de la F1 ne savent toujours pas quand la première course de la saison pourra avoir lieu en raison de la pandémie de COVID-19, mais espèrent que la saison pourra débuter en juillet ou en août si les restrictions de voyages sont levées. L'absence d'événements d'ici-là signifie que les pilotes pourraient devoir s'éloigner jusqu'à cinq mois de la piste et travailler en étroite collaboration avec leurs équipes, avant d'être envoyés dans ce qui pourrait être une campagne intensive. Charles Leclerc, lui, pense qu'il sera difficile pour les pilotes de revenir dans la "bulle" mentale dont ils ont besoin pour donner le meilleur d'eux-mêmes lorsque les courses reprendront.

S'adressant à certains médias depuis son appartement de Monaco, dont Motorsport.com, sur l'ampleur du défi qu'il faudrait relever pour revenir au niveau de concentration nécessaire, le pilote Ferrari a admis que la tâche n'aura rien d'évident. "Ça va être difficile", estime-t-il. "Cet état d'esprit permettant de trouver exactement la bulle dans laquelle vous devez être juste avant de monter dans la voiture est quelque chose que vous améliorez à chaque fois, donc lorsque vous ne le faites plus pendant longtemps il est difficile de revenir à cet état. Alors oui, ça va être difficile."

"À la maison, j'essaie de m'entraîner toutes les semaines pour me mettre dans cette zone, même si ce n'est pas comme lorsque l'on monte dans la voiture : c'est très probablement juste pour faire cuire des pâtes après ça !" ajoute-t-il avec malice. "Mais oui, je pense qu'il est important qu'à chaque fois que je m'entraîne, j'essaie d'être aussi concentré que je le serais dans la voiture, pour que je reste au point là-dessus."

Lire aussi :

Ferrari en retard ?

Il a pu sembler lors des tests d'intersaison que Ferrari évoluait derrière Mercedes et Red Bull Racing ; une conclusion à laquelle nombreux, y compris au sein même de la Scuderia, croient. Lucide sur la situation, Leclerc sait que son équipe italienne serait dans une situation particulièrement délicate si elle devait rattraper son retard sur une saison écourtée, débutée avec un léger handicap de performance.

"Nous avons eu quelques difficultés pendant les essais", admet-il. "Il nous faut donc rattraper notre retard et je ne sais pas si nous en serons capables ou non. Mais l'année dernière, nous avons connu une bonne progression tout au long de l'année. Je pense que nous devons continuer à travailler comme l'année dernière, et je suis presque sûr que les résultats viendront. Mais ce sera une saison difficile pour tout le monde, car dès qu'elle commencera, elle ne s'arrêtera pas. Et nous n'aurons pas de pauses pour développer la voiture plus que les autres."

Il faudra donc immédiatement partir du bon pied, et, pour une fois, les équipes les plus dotées financièrement ou techniquement ne disposeront peut-être pas de la même capacité à se démarquer des autres que d'habitude. "Je pense donc que le travail en piste sera extrêmement important. Il va être très important d'être concentré et prêt dès la première course, et de donner le bon feedback à l'équipe en tant que pilote ; d'essayer d'aider l'équipe à prendre la bonne direction dès le début."

Propos recueillis par Jon Noble

Article suivant
Il y a 19 ans : le sort s'acharne sur Mika Häkkinen

Article précédent

Il y a 19 ans : le sort s'acharne sur Mika Häkkinen

Article suivant

Petter Solberg rejoint la grille du Virtual Grand Prix d'Interlagos

Petter Solberg rejoint la grille du Virtual Grand Prix d'Interlagos
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Guillaume Navarro