Une victoire qui "retire pas mal de poids" à Leclerc

Charles Leclerc admet un certain soulagement d'avoir décroché sa première victoire en Formule 1, alors qu'il va découvrir le privilège de disputer un Grand Prix d'Italie sous les couleurs de Ferrari.

Une victoire qui "retire pas mal de poids" à Leclerc

Au lendemain d'une manifestation festive organisée par Ferrari à Milan pour ses 90 ans, où il a reçu l'accueil chaleureux des tifosi, Charles Leclerc a débarqué ce jeudi à Monza avec l'étiquette d'unique vainqueur cette saison sous les couleurs de la Scuderia. Près d'un an après l'annonce de sa promotion au sein de l'écurie italienne, le Monégasque s'apprête à vivre la folie d'un Grand Prix d'Italie dans la combinaison rouge, le tout au meilleur des moments puisqu'il a décroché sa toute première victoire en Grand Prix il y a seulement quatre jours. De quoi retirer un certains poids de ses épaules... 

"Je suis très heureux que ce soit fait pour cette première victoire", souffle-t-il après être passé tout près à plusieurs reprises cette année. "C'est toujours difficile de franchir cette première étape, mais une fois que c'est fait, ça retire pas mal de poids de vos épaules. Je suis très fier, mais il n'y a pas beaucoup de temps pour y penser. Nous sommes déjà ici en Italie, seulement quatre jours plus tard, et nous devons nous concentrer pleinement sur le travail que nous avons à faire."

Lire aussi :

Pour s'imposer à Spa, Leclerc a dû résister au retour de Lewis Hamilton, bien aidé auparavant par le travail de son coéquipier Sebastian Vettel, qui a retenu aussi longtemps que possible la Mercedes du Britannique. "Il y a eu un formidable travail d'équipe avec Seb, qui a fait le boulot pour maintenir Lewis derrière durant quelques tours, et ça m'a énormément aidé pour la fin de la course", insiste Leclerc. 

Ce rôle d'équipier et de "barrage", Vettel l'a parfaitement assumé, tout comme il ne s'étonne pas de la dynamique enclenchée par son voisin de garage. "C'est positif qu'il surprenne probablement beaucoup de monde", estime le quadruple Champion du monde. "En interne, il fait partie de Ferrari depuis un moment avec l'Academy. Il était clair qu'il avait beaucoup de potentiel, il a fait une solide saison de rookie avec Alfa. C'est bien de voir qu'il est tout de suite dans le rythme, et au niveau de l'équipe, c'est important que nous travaillions ensemble et pas l'un contre l'autre. On dirait que ça fonctionne, et c'est essentiel. C'était un gros week-end pour lui, même s'il a été éclipsé par les circonstances."

Sebastian Vettel, Ferrari et Charles Leclerc, Ferrari saluent la foule depuis la scène

partages
commentaires
Kvyat s'étonne des éloges adressés à Albon

Article précédent

Kvyat s'étonne des éloges adressés à Albon

Article suivant

Sécurité : Verstappen met en garde contre des mesures hâtives

Sécurité : Verstappen met en garde contre des mesures hâtives
Charger les commentaires