Magnussen n'a rien pu faire et échappe à une sanction

À l'origine de l'accrochage survenu au départ du Grand Prix du Brésil, le pilote danois a finalement échappé à une sanction des commissaires.

Magnussen n'a rien pu faire et échappe à une sanction
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Pascal Wehrlein, Sauber C36, Lance Stroll, Williams FW40
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32 se percutent au départ
Kevin Magnussen, Haas F1 Team
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13 et Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32 se percutent au départ
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Stoffel Vandoorne, McLaren, abandonne

L'accrochage provoqué par Kevin Magnussen a mené le pilote Haas à sa propre perte, mais a également mis fin prématurément à la course de Stoffel Vandoorne. Également touché, Daniel Ricciardo s'en est bien sorti et a pu profiter de l'intervention de la voiture de sécurité pour ne pas perdre trop de plumes.

Dans les "S" de Senna, Magnussen s'est retrouvé à l'origine du premier contact, mais l'enquête des commissaires a permis de qualifier l'accrochage d'incident de course. Revenant sur les circonstances, le pilote danois a confié qu'il n'avait pas pu voir Daniel Ricciardo.

"De mon point de vue, nous étions trois de front dans le virage", explique-t-il. "Il y a eu un contact avec Vandoorne, qui a ensuite eu un contact avec Ricciardo. J'ai cassé ma suspension avant. Si j'avais réalisé plus tôt que Ricciardo était l'extérieur de Vandoorne, alors peut-être que j'aurais laissé plus d'espace, mais au moment où j'ai vu Ricciardo, c'était trop tard. J'avais déjà pris de la vitesse."

Si Ricciardo a pu reprendre la piste et finalement remonter jusqu'au sixième rang, ce fait de course a donc mis fin aux espoirs de Stoffel Vandoorne. Le pilote McLaren peut d'ailleurs nourrir des regrets puisque son coéquipier Fernando Alonso a démontré que la MCL32 avait le potentiel pour aller chercher des points.

"J'avais pris un très bon envol, en dépassant presque immédiatement la Force India et la Haas", précise le Belge. "C'était très serré avec Esteban [Ocon] et avec Romain [Grosjean], nous avons failli avoir un accident. Nous avons pris un bon premier virage, puis il y a eu un regroupement."

"Malheureusement, je me suis fait tasser au virage 2. Nous étions au milieu d'un sandwich et il n'y avait nulle part où aller pour moi. J'étais juste passager de la voiture. Nous avons eu un contact et ça a malheureusement mis fin à ma course. J'avais un bon feeling avec ces conditions, il y avait le potentiel pour marquer des points."

partages
commentaires
Alonso déplore un déficit de V-max jusqu'à 50 km/h

Article précédent

Alonso déplore un déficit de V-max jusqu'à 50 km/h

Article suivant

Gasly a perdu la puissance... à 200 m de l'arrivée !

Gasly a perdu la puissance... à 200 m de l'arrivée !
Charger les commentaires