Massa - La sécurité est meilleure en F1 depuis l’accident de Bianchi

Le Brésilien considère que les progrès sont réels depuis un an, notamment avec l'introduction du Virtual Safety Car.

Alors que les deux premières séances d’essais libres du Grand Prix du Japon se sont déroulées sous la pluie, un an après l’accident qui a coûté la vie à Jules Bianchi sur ce même tracé et dans des conditions similaires, Felipe Massa estime que le niveau de sécurité est aujourd’hui meilleur en Formule 1. 

Le circuit japonais en est l’exemple avec des aménagements qui ont été effectués pour l’édition 2015, que ce soit au niveau du drainage de la piste ou dans le positionnement de la grue située au virage 7. Depuis un an, d’autres points ont également évolué et Massa estime qu’ils sont significatifs. 

"C’est impossible d’être ici sans penser à ce qui est arrivé il y a un an avec Jules", insiste le pilote Williams. "En plus d’être un grand pilote, c’était un très bon gars, et je penserai à lui ; j’essaierai de faire une bonne course pour lui."

"Je dirais que oui, maintenant c’est plus sûr. Je crois que ce type d’accident serait difficile à voir de nouveau, car désormais nous avons la Voiture de Sécurité Virtuelle [VSC]. Je crois aussi que nous ne verrons plus jamais un tracteur sur la piste dans ce type de conditions, notamment quand il y a uniquement un drapeau jaune ou quelque chose comme ça."

Le Brésilien ne peut toutefois que regretter de voir les conditions s’améliorer uniquement après le tragique accident dont a été victime le Français. 

"Je crois que la situation est déjà bien différente de ce qu’elle était avec Jules", souligne-t-il. "Malheureusement, c’est trop tard. J’espère que c’est suffisamment tôt pour les autres accidents, mais c’est trop tard pour ce qui lui est arrivé. Mais c’est bien mieux que ça ne l’était."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Jules Bianchi
Type d'article Actualités
Tags accident, suzuka, sécurité, vsc