Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Verstappen : Ocon a fait "la chochotte"

partages
commentaires
Verstappen : Ocon a fait "la chochotte"
Par :
11 nov. 2018 à 20:32

Un Max Verstappen belliqueux n'a manifestement pas apprécié l'attitude plus pacifique d'Esteban Ocon lors de leur altercation après le Grand Prix du Brésil, qualifiant le Français de "chochotte".

À Interlagos, la course a été marquée par l'accrochage entre le leader Max Verstappen et Esteban Ocon, lorsque le pilote Force India, à un tour mais chaussé de pneus supertendres neufs, a tenté de se dédoubler pour ne pas perdre de temps. Une manœuvre qui s'est achevée par un accrochage dans le S de Senna : les deux hommes sont partis en tête-à-queue, et Verstappen a perdu la victoire au profit de Lewis Hamilton.   

Lire aussi:

Le Néerlandais a ensuite rejoint son rival dans le parc fermé pour lui dire ses quatre vérités, le bousculant à plusieurs reprises. Ocon, de son côté, s'est montré bien moins virulent, ne cachant toutefois pas son incompréhension.

Or, lorsque Motorsport.com lui demande d'expliquer ce qui s'est passé lors de cette altercation qui leur vaut d'êtreconvoqués chez les commissaires, Verstappen répond au sujet d'Ocon : "Je n'ai pas grand-chose à dire là-dessus, à part qu'il faisait la chochotte."

Pour revenir sur l'incident de course en lui-même, Verstappen juge que le stop-and-go de dix secondes infligé à Ocon est parfaitement représentatif de la répartition des torts.   

"Je pense que la pénalité en dit long", poursuit le pilote Red Bull. "Si les commissaires lui donnent une pénalité, on sait qui avait tort. C'est facile de dire après coup que j'avais bien plus à perdre que lui, mais j'essayais juste de faire ma course. Tout d'un coup, un retardataire essaie de me dépasser et prend un risque stupide en plongeant à l'intérieur. Qu'y puis-je ? La pénalité, pour moi, c'est que j'ai perdu la victoire, mais espérons que dans 15 ans, nous pourrons en rire."  

Lire aussi:

En rire, ce n'est toutefois pas pour aujourd'hui, même si Verstappen affirme ne pas avoir de regrets : "Je suis un gagnant. Me faire sortir comme ça, et avoir une réponse stupide de sa part, je n'en étais pas content." En revanche, lorsqu'il lui est demandé si la pénalité d'Ocon était trop clémente, Verstappen répond que cela n'importe pas car cela ne change pas son propre résultat.

Article suivant
Horner : Bousculé par Verstappen, Ocon "peut s'estimer heureux"

Article précédent

Horner : Bousculé par Verstappen, Ocon "peut s'estimer heureux"

Article suivant

Accrochage avec Ocon : Hamilton interroge l'état d'esprit de Verstappen

Accrochage avec Ocon : Hamilton interroge l'état d'esprit de Verstappen
Charger les commentaires