Mercedes : "Plus de favori clairement identifié"

partages
commentaires
Mercedes :
Par : Basile Davoine
20 août 2018 à 16:00

Malgré son statut de leader dans les deux championnats à mi-saison, l'écurie Mercedes a conscience de ne plus être l'archi-favori qu'elle était il y a quelques mois encore.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 et Sebastian Vettel, Ferrari dans le Parc Fermé
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 et Sebastian Vettel, Ferrari dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Podium : le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le troisième, Kimi Raikkonen, Ferrari

Les chiffres sont parfois trompeurs. À la faveur d'un mois de juillet finalement bien négocié, Mercedes a réussi à partir en vacances en occupant la tête des deux championnats. Une situation qui était loin d'être acquise quelques semaines plus tôt, lorsque les deux W09 de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas avaient été contraintes à l'abandon en Autriche suite à des défaillances mécaniques.

D'autant que les performances en hausse de Ferrari laissaient imaginer une Scuderia capable d'accentuer son avance. Il a fallu que les circonstances de course soient défavorables, illustrées par la sortie de piste de Sebastian Vettel à Hockenheim, pour que le vent tourne à nouveau.

Lire aussi :

Avec neuf manches à disputer durant la deuxième partie de saison qui débute le week-end prochain à Spa-Francorchamps, Mercedes sait que la marge reste faible. Pour la première fois depuis le début de l'ère hybride, la firme à l'étoile paraît repoussée dans ses derniers retranchements et ne fait plus figure de favori systématique chaque week-end. Ce dont a parfaitement conscience son directeur d'écurie.

"Après cinq Grands Prix en six semaines avant la pause estivale, la trêve est arrivée au bon moment", ne cache pas Toto Wolff. "Cela nous a donné l'opportunité de recharger un peu les batteries avant ce qui sera certainement une deuxième moitié de saison très disputée. Le championnat est extrêmement serré, à la fois chez les pilotes et chez les constructeurs, et je m'attends à ce que ce soit une dure bataille jusqu'à Abu Dhabi."

"C'est très difficile de faire le moindre pronostic pour Spa. Si cette saison nous a enseigné quelque chose, c'est qu'il n'y a plus de favori clairement identifié pour des circuits spécifiques, et que ce n'est pas toujours la voiture la plus rapide qui gagne. Au lieu de ça, la hiérarchie semble osciller de circuit en circuit. "

L'an passé, la saison avait basculé dès le mois de septembre à cause de l'automne noir vécu par Ferrari. À moins d'une incroyable répétition d'une telle série noire, c'est plutôt à un combat intense et sur la durée que Mercedes s'attend.

"Ce qui est clair, c'est que nos concurrents travaillent extrêmement fort et nous proposent un combat très dur", insiste Toto Wolff. "Nous devons donc garder la tête dans le guidon, travailler dur pour éliminer nos faiblesses et nous appuyer sur nos forces, puis prendre la saison course après course. Cette année 2018 promet d'être une saison dont nous parlerons encore dans les années à venir, et nous avons hâte de reprendre la piste."

Prochain article Formule 1
Vettel a eu "très tard" la conviction de faire carrière en F1

Previous article

Vettel a eu "très tard" la conviction de faire carrière en F1

Next article

Lando Norris en essais libres avec McLaren à Spa

Lando Norris en essais libres avec McLaren à Spa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Shop Now , Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Mercedes Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités