Mercedes fait grise mine mais Bottas reste optimiste

partages
commentaires
Mercedes fait grise mine mais Bottas reste optimiste
Par : Basile Davoine
29 avr. 2017 à 13:38

Aucune Flèche d'Argent ne s'élancera en première ligne à Sotchi dimanche, une première depuis Singapour 2015.

Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Le poleman Sebastian Vettel, Ferrari, le deuxième, Kimi Raikkonen, Ferrari, le troisième, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12

Seul représentant de Mercedes dans le trio de tête, Valtteri Bottas a sauvé les meubles de l'écurie allemande en qualifications à Sotchi. Une séance dans laquelle tout s'est joué de justesse, et où le Finlandais n'est finalement passé qu'à 95 millièmes de décrocher une deuxième pole position consécutive. 

Pour le constructeur allemand, ce résultat confirme les difficultés du début de week-end ainsi que la solidité de Ferrari. Sur un plan plus personnel, l'ancien pilote Williams peut se féliciter de devancer son coéquipier Lewis Hamilton pour la deuxième fois de suite dans l'exercice du tour rapide, bien que tout ne soit pas parfait. 

"Je pense qu'on voit clairement aux résultats que Ferrari était plus rapide aujourd'hui", rappelle Bottas. "Ils ont l'avantage depuis le début du week-end et ils tirent bien plus de choses du pneu ultratendre. Nous avons fait des progrès aujourd'hui, mais pas suffisamment. Nous sommes en deuxième ligne, et c'est demain qui compte vraiment. Partir en deuxième ligne ici n'est pas si mal, le premier virage est loin de la grille."

Bottas choisit donc la voix de l'optimisme et mise sur un bon départ. Il faudra aussi qu'il puisse répondre présent en course, après deux dimanches compliqués à Shanghai puis Sakhir. 

Dans le clan de l'écurie de Brackley, les mines n'avaient pas paru aussi soucieuses depuis bien longtemps. Car tout au long du week-end, c'est comme si le garage de la firme à l'étoile prenait réellement conscience du fil à retordre que va lui donner la Scuderia. 

"Cela se présentait bien avec Valtteri dans le dernier tour, mais une petite erreur lui a coûté la pole position", constate Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, au micro de Sky Sports. "C'est très serré, quelque centièmes séparent le top 3. Ça fait mal !"

"La voiture est complètement nouvelle, les pneus sont nouveaux, donc les résultats de l'an dernier ne sont pas du tout représentatifs", ajoute l'Autrichien, qui voit désormais de très loin la domination sans partage de Mercedes ces trois dernières saisons. 

Prochain article Formule 1
Hamilton : "Je n'étais pas à mon optimum"

Previous article

Hamilton : "Je n'étais pas à mon optimum"

Next article

Vettel, en pole : La Ferrari était "phénoménale"

Vettel, en pole : La Ferrari était "phénoménale"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Qualifications
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Valtteri Bottas Shop Now
Équipes Mercedes
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions