Nasr - "En sept mois, nous avons beaucoup appris ensemble"

Felipe Nasr ayant été confirmé jeudi matin chez Sauber pour 2016 aux côtés de Marcus Ericsson, il lui a été demandé, lors de la conférence de presse FIA en Hongrie, s’il était bien certain que deux pilotes seulement avaient un contrat avec l’écurie suisse et si son futur en son sein lui semblait assuré...

Face à cette référence aux événements de l’hiver et du printemps dernier (Giedo van der Garde mais aussi Adrian Sutil clamant tous deux avoir un contrat en bonne et due forme pour 2015 malgré l’annonce de la double arrivée de Nasr et Ericsson, le Néerlandais obtenant ensuite gain de cause et dédommagement), le jeune Brésilien a quelque peu botté en touche. On le comprend.

“Cela renforce la confiance entre moi et l’équipe,” a-t-il déclaré, “et même si cela [la confirmation pour 2016] a toujours fait partie du plan initial, c’était le bon moment [pour lever l’option].”

“Au cours des sept derniers mois, nous avons beaucoup appris ensemble et réalisé le plus gros de ce que nous avions espéré,” a-t-il poursuivi.”

Faisant le point sur le niveau de compétitivité actuel de l’équipe, Nasr a expliqué : “C’est bien mieux qu’il y a quelques mois. Tout ce qu’on essaie de faire est de progresser et de développer l’auto autant que possible.”

Un développement pas assez rapide

Comme cela fut déjà régulièrement le cas dans son histoire en F1 débutée en 1993, l’équipe a en effet montré de belles choses en début de saison (avec deux voitures dans les points à l’arrivée sur deux des trois premières courses) avant de peiner à suivre le rythme de développement de ses rivales.

“Je pilote une auto assez similaire depuis l’Australie,” a rappelé Nasr. “Ça devient plus difficile désormais car tout le monde développe les autos. On a eu quelques bons résultats en début de saison, puis les choses sont devenues un peu plus difficiles.”

“Du point de vue du pilote, il est plus facile de faire bien travailler la voiture. Je pense que tout le monde va dans le sens d’une amélioration, on a Mark Smith [nouveau Directeur Technique] avec nous désormais, et avoir les mêmes pilotes permettra de collecter plus d’informations ensemble. On peut se tourner vers 2016 et c’est très prometteur.”

D’autres bonnes nouvelles à venir...

On pourrait penser que la fin de saison 2015 ne devrait plus être bien longtemps une priorité pour son Sauber. Mais l’équipe, actuellement 7e du classement Constructeurs, ne compte que huit points de retard sur Lotus et à peine deux d’avance sur la Scuderia Toro Rosso. Les enjeux ne manquent donc pas, les places valant cher en fin de saison.

“À compter de maintenant, on pense à 2016 et c’est bien,” répète cependant Felipe Nasr, avant de conclure : “Je peux vous dire que ce n’est que le début d’une série d’autres bonnes nouvelles.”

La première serait sans doute un bon résultat sur le Hungaroring.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Nasr
Type d'article Conférence de presse
Tags f1, nasr, sauber