Palmer a appris la venue de Sainz sur internet

Après l'annonce officielle de la venue de Carlos Sainz chez Renault, dans le cadre d'un prêt, pour la saison 2018 de F1, Jolyon Palmer a révélé qu'il avait été alerté en lisant l'information sur une publication soeur de Motorsport.com.

Le Britannique est évidemment le pilote du duo de titulaires actuels à faire les frais de cette arrivée prochaine. Sa saison 2017 n'a pour le moment pas été fructueuse, avec zéro point inscrit quand son équipier, Nico Hülkenberg, en compte 34.

Même s'il sait que son championnat est loin du niveau attendu, il affirme avoir d'abord appris la nouvelle de son éviction sur Internet : "Je l’ai su en le lisant sur Autosport. Et ensuite, j’ai su que c’était vrai aussi, j’ai parlé à quelques personnes. C’est tout."

"Évidemment, je sais qu’avec le travail que j’ai fait cette année, l’équipe cherchait quelqu'un d'autre, parce que ça a été une saison difficile. Mais on ne sait jamais tant que ce n'est pas fait, j’ai pu ressentir la même chose parfois l’an passé."

"Je suis toujours concentré sur le fait d’essayer de faire du mieux possible à chaque fois que je monte dans la voiture. Rien ne change, je veux toujours aller en piste avec la tête haute, et finir l’année aussi bien que je le peux. Il n’y a rien à perdre. C’est juste une opportunité pour moi de montrer ce que je peux faire."

Palmer devrait ainsi avoir sept courses pour démontrer à de potentiels futurs employeurs ce qu'il peut faire. En effet, alors que son remplacement dès la Malaisie a un temps été envisagé par Renault, des sources suggèrent qu'il dispose d'un contrat solide.

Quand il lui est demandé s'il ne trouvait pas la situation étrange, à savoir que son écurie actuelle ait pu ne plus vouloir de lui pour le dernier tiers de la saison, il répond : "Je ne sais pas d'où vous tenez cela, mais je ne vais pas faire de commentaire sur ça."

Concernant son avenir, enfin, il reste ouvert à toutes les opportunités : "Je n'y ai pas trop réfléchi. Je suis assez excité pour l'année prochaine, je sais que ça sera quelque chose de différent, je sais que ce que je ne vais pas faire. J'ai un peu de temps pour essayer de décider. Je ne suis pas inquiet concernant l'avenir. C'est une époque excitante."

"Évidemment, je ne sais pas cela depuis très longtemps. Je me suis concentré sur le fait de rester chez Renault. Maintenant, évidemment, ça ne sera pas le cas, et je peux chercher d'autres opportunités en F1 et en dehors. Je ne suis pas pressé de décider ce que je vais faire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jolyon Palmer
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités