Pérez : Le circuit de Djeddah est inutilement dangereux

Sergio Pérez se dresse contre le circuit de Djeddah : selon le pilote Red Bull, les virages en aveugle se négociant pied au plancher créent des situations particulièrement dangereuses.

Pérez : Le circuit de Djeddah est inutilement dangereux

L'Arabie saoudite organise ce week-end son tout premier Grand Prix de Formule 1. Le pays hôte a érigé à Djeddah un circuit principalement constitué de portions rapides, en témoigne la pole position de Lewis Hamilton établie à la moyenne impressionnante de 253,984 km/h. Devant les écrans, les vitesses folles dans les longues pleines charges tortueuses enveloppées par les murs créent un spectacle saisissant. Mais les pilotes, eux, n'apprécient guère...

Sergio Pérez a notamment critiqué le choix, inutilement dangereux selon lui, de courber les lignes droites sur un circuit urbain : à cause des murs bordant la piste, ces virages où il n'est pas nécessaire de ralentir ont leur sortie cachée par les murs.

"C'est vraiment un bon circuit, mais il est très dangereux au niveau de... il y a beaucoup de lignes droites mais il y a des virages en aveugle, j'espère qu'il ne se passera rien. C'est trop dangereux sans raison", a regretté le pilote Red Bull.

En conséquence, le risque d'accident est particulièrement élevé. À plusieurs reprises en essais libres et en qualifications, des accrochages ont été évités de peu entre les pilotes engagés dans un tour rapide et ceux circulant au ralenti, Hamilton et Pierre Gasly ayant fait l'objet d'une enquête à ce sujet.

Lire aussi :

Pérez a quant à lui expliqué qu'une voiture au ralenti dans l'un des nombreux virages en aveugle du circuit de Djeddah pourrait causer un accident grave et a invité les autres pilotes à faire part de leurs préoccupations sur les dangers de la piste saoudienne avant son retour l'an prochain afin d'apporter les améliorations nécessaires.

"Lorsque l'on regarde certaines vues embarquées, ça fait peur", a-t-il ajouté. "J'espère que nous ne verrons pas d'accident grave. J'ai le sentiment que le circuit nous fait prendre trop de risques injustifiés. Avec les vitesses auxquelles nous roulons et les écarts de vitesse avec d'autres voitures éparpillées sur la piste, c'est un peu inutile. Mais je pense que nous en reparlerons après le week-end."

"Il ne faut pas oublier que la sécurité doit être prioritaire. J'ai parlé à d'autres pilotes et nous pensons tous que... nous pilotons la voiture et avec les écarts de vitesse que nous avons l'habitude de voir, si quelque chose se produit, ça va mal se finir. C'est une ligne droite, on ne lève pas le pied de l'accélérateur, je ne vois pas l'intérêt de [courber la ligne droite]. Ça fait évidemment partie du caractère de la piste mais nous devons en parler après la course."

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires
Ricciardo a endommagé son fond plat sur un vibreur
Article précédent

Ricciardo a endommagé son fond plat sur un vibreur

Article suivant

Vettel : Aston Martin est "à des kilomètres" de la tête

Vettel : Aston Martin est "à des kilomètres" de la tête
Charger les commentaires