Räikkönen a de quoi être déçu à l'issue des qualifications

Partir depuis la troisième ligne est loin de l'objectif initial et des possibilités entrevues tout au long de la séance qualificative à Suzuka.

Tout avait bien commencé pour Kimi Räikkönen à Suzuka ce samedi. A l’aise lors des Essais Libres et rapidement dans le rythme, le Finlandais a longtemps devancé Sebastian Vettel, quelles que soient les conditions. 

Iceman a également fait de même en Q1 et en Q2, semblant promis à aller chercher le troisième rang sur la grille. Mais un mauvais relais dans la dernière partie des qualifications l’a relégué en sixième position, sans possibilité d’améliorer à cause du drapeau rouge de fin de séance. Rageant? 

"On est allé plus vite en Q2, mais j'ai fait un premier run assez moyen, et on n'a pas pu en faire un deuxième", regrette le Champion du Monde 2007. "Je suis un peu déçu." 

A l’instar de Lewis Hamilton, Räikkönen a l’intime conviction qu’il pouvait faire largement mieux dans sa deuxième tentative, finalement avortée suite au crash de Daniil Kvyat. 

"Les pneus n'étaient pas bons sur le premier run, je ne les sentais pas bien. Sur le deuxième train ça allait mieux, mais évidemment, le drapeau rouge était de sortie."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Circuit Suzuka
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags reaction, suzuka