Ricciardo et Räikkönen en désaccord après Monaco

Avec des pneus en meilleur état que certains de ses adversaires et un meilleur rythme, Daniel Ricciardo s'est offert un dernier relais endiablé à Monaco dimanche. Pour aller chercher la cinquième place, l'Australien s'est fendu d'un dépassement litigieux sur Kimi Raikkonen, n'hésitant pas à aller au contact pour se frayer un chemin entre les rails étroits de la Principauté.

La manœuvre du pilote Red Bull sur le Finlandais est toutefois sujette à polémique. Ricciardo n'a pas été pénalisé, tandis que Fernando Alonso l'a été en début de Grand Prix pour un contact avec Nico Hülkenberg au même endroit, à Mirabeau.

Championnats : Les classements après Monaco

Pour le troisième du dernier Championnat du Monde, la mansuétude des commissaires à son égard a été largement appréciée.

"J'ai eu un petit incident avec Kimi et c'est difficile de faire un dépassement propre sans un petit contact à Monaco", a estimé Ricciardo. "J'apprécie que les commissaires ne me sanctionnent pas, et je crois que le public et les fans ont pris du plaisir."

Räikkönen ne comprend pas

Un point de vue qui n'était absolument pas partagé par Räikkönen, contraint de baisser pavillon et de se contenter du sixième rang après l'incident.

"Ce que vous êtes autorisé à faire et ce que vous ne pouvez pas faire n'est vraiment pas clair, car quelqu'un a eu une pénalité pour quelque chose et l'autre pas", a regretté le pilote Ferrari, faisant allusion au précédent entre Alonso et Hülkenberg. "Habituellement, c'est une pénalité pour ce genre de choses, mais pas cette fois-ci. Il n'y a pas de certitude quant à ce qui est autorisé et ce qui ne l'est pas et de mon point de vue, c'était assez évident, mais les commissaires pensent différemment."

L'esprit d'équipe de Red Bull

Après avoir pris le dessus sur Räikkönen, Ricciardo a bénéficié d'une consigne d'équipe pour doubler son coéquipier Daniil Kvyat afin de se lancer à l'assaut du podium. Ne parvenant pas à menacer Lewis Hamilton, il a finalement rendu sa place au Russe dans le dernier tour.

"Je me suis un peu amusé dans les derniers tours en essayant de réduire l'écart sur Hamilton et Vettel pour me battre pour le podium", raconte Ricciardo. "Je savais que nous étions en position d'attaquer à la fin et c'était excitant. L'équipe a bien travaillé, Danny m'a laissé passer pour avoir une chance de faire un podium et je lui ai rendu la place dans le dernier tour car je ne pouvais pas doubler Hamilton."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Kimi Räikkönen , Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags accrochage, contact, dépassement