Rosberg : Räikkönen ne pilote pas pour Vettel chez Ferrari

partages
commentaires
Rosberg : Räikkönen ne pilote pas pour Vettel chez Ferrari
Par : Basile Davoine
9 juil. 2018 à 15:06

Aux yeux du Champion du monde 2016, il n'existe pour le moment aucune hiérarchie entre les deux pilotes Ferrari et Kimi Räikkönen reste libre de défendre ses chances de titre mondial alors que le cap de la mi-saison approche.

Kimi Raikkonen, Ferrari en conférence de presse
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Podium: Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Kimi Raikkonen, Ferrari, sur la grille
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1,Claudio Albertini, ingénieur Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari et Kimi Raikkonen, Ferrari, sur le podium
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, dans les stands
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, et Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1,Claudio Albertini, ingénieur Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari et Kimi Raikkonen, Ferrari sur le podium
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Au lendemain du Grand Prix de Grande-Bretagne, Nico Rosberg a livré son sentiment sur les événements riches survenus à Silverstone, et plus généralement sur le rapport de force entre Ferrari et Mercedes dans la lutte pour les titres mondiaux.

Le Champion du monde 2016 est également revenu sur l'épisode de tension consécutif à cette course, avec les commentaires à chaud de Toto Wolff et Lewis Hamilton, insinuant que l'accrochage du Britannique par Kimi Räikkönen au troisième virage pouvait être "délibéré""La réponse est assez simple. À 100% ce n'est pas intentionnel", rétorque Rosberg dans un blog vidéo posté sur YouTube.

L'ancien pilote argumente sa thèse en précisant que tous les signaux laissent penser que Ferrari n'impose aucune hiérarchie entre ses pilotes jusqu'à présent, autrement dit que Kimi Räikkönen, bien que toujours en quête d'une victoire depuis son retour chez Ferrari en 2014, n'est pas cantonné au rôle de lieutenant de Sebastian Vettel.

"Nous l'avons également vu en Autriche car, même là-bas, Kimi ne pilotait pas pour Sebastian", estime Rosberg. "En Autriche, Kimi était deuxième et Sebastian troisième, et il n'a pas été question du tout de laisser Sebastian passer. Ils ne l'ont même pas envisagé."

"Kimi pilote pour lui-même. Kimi était là et il s'est raté, il a freiné trop tard, il a bloqué ses roues et a torpillé Lewis. C'est inhabituel pour Kimi, car d'habitude, ce genre de choses ne lui arrive pas. C'est donc un peu étrange. Mais sans aucun doute, ce n'est pas intentionnel, et il méritait de prendre une pénalité de dix secondes ainsi que deux points [sur sa licence]."

Troisième du Grand Prix dimanche derrière Vettel et Hamilton, Räikkönen occupe la même position au championnat après dix courses, affichant un retard de 55 points sur son coéquipier. Il est déjà monté sur le podium à six reprises cette saison, avec à la clé une deuxième place à Bakou et à Spielberg.

"Mon départ n'était pas parfait", a raconté le Finlandais après la course. "Au virage 3, j'ai bloqué ma roue intérieure, j'ai perdu un peu d'adhérence et je n'ai pas pu ralentir autant que ce que je voulais. J'ai donc fini par heurter la roue arrière de Lewis, et malheureusement il est parti en tête-à-queue. Je méritais une pénalité de dix secondes, et après ça ma course était un peu compromise."

Prochain article Formule 1
Diaporama: l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix de Grande-Bretagne

Article précédent

Diaporama: l'Alfa Romeo Sauber dans le Grand Prix de Grande-Bretagne

Article suivant

GP de Grande-Bretagne : ce qu'ont dit les pilotes

GP de Grande-Bretagne : ce qu'ont dit les pilotes
Charger les commentaires