Sainz confiant pour voir McLaren maintenir son niveau à Silverstone

Le pilote espagnol insiste sur le travail réalisé dernièrement par son équipe, et sur les progrès significatifs réalisés sur la MCL34 quant à son comportement dans les virages rapides.

Sainz confiant pour voir McLaren maintenir son niveau à Silverstone

La belle dynamique engagée par McLaren, qui s'est traduite par deux résultats solides en France et en Autriche, peut-elle se poursuivre ? Carlos Sainz aurait émis des doutes il y a quelques semaines, mais désormais le pilote espagnol affiche davantage de confiance. Au-delà des performances signées sur le Paul Ricard et sur le Red Bull Ring, et des 22 points pris par l'écurie lors de ces deux rendez-vous, Sainz souligne les progrès réalisés par la MCL34, plus particulièrement en ce qui concerne les passages en courbe. Sans sacrifier de vitesse de pointe, l'écurie de Woking parvient désormais à exploiter le package aérodynamique qui avait été introduit à Barcelone.

"Le plus gros effet qu'a eu le package concerne les virages à haute vitesse", précise l'actuel septième du championnat. "En France et en Autriche, notre voiture était très performante à haute vitesse. C'est probablement pour cela que nous n'avions pas vu de gros bénéfices à Monaco et au Canada, ou que nous n'y étions pas aussi bons que lors des deux derniers Grands Prix. Désormais, nous avons un excellent train arrière à haute vitesse, et cela nous permet d'être très rapides." 

Outre le fait d'avoir compris comment faire fonctionner les évolutions mises en place, McLaren a également beaucoup travaillé sur les réglages et sur la manière d'amener la monoplace dans la bonne direction. Cet ensemble conduit Sainz à se montrer particulièrement optimiste pour le prochain Grand Prix, à Silverstone. "Au Canada, nous avons fait beaucoup d'expérimentations. En France aussi", révèle-t-il. "Mais en Autriche, avec la pénalité [moteur], ce n'était pas un week-end facile et simple. Nous allons à Silverstone et nous essaierons d'y connaître un bon vendredi, un bon samedi et un bon dimanche, c'est un tout."

Reste désormais à redoubler d'efforts sur ce qui reste la principale faiblesse de la McLaren, à savoir son comportement dans les virages lents. "Nous travaillons encore pour améliorer la voiture à basse vitesse", confirme Sainz. "Nous n'étions pas si mauvais [en Autriche] à basse vitesse, mais nous avons du travail si nous voulons nous rapprocher des meilleurs, ce qui reste notre principal objectif."

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34

 

partages
commentaires
Magnussen : Perdre le baquet McLaren face à Button, un "vrai choc"

Article précédent

Magnussen : Perdre le baquet McLaren face à Button, un "vrai choc"

Article suivant

Susie Wolff espère que Tatiana Calderón accédera à la F1

Susie Wolff espère que Tatiana Calderón accédera à la F1
Charger les commentaires