Sainz : L'hypertendre va faire des qualifs de Monaco une "folie"

partages
commentaires
Sainz : L'hypertendre va faire des qualifs de Monaco une
Adam Cooper
Par : Adam Cooper
23 mai 2018 à 13:18

Le pilote Renault F1, Carlos Sainz, s'attend à ce que les qualifications du Grand Prix de Monaco soient "une folie absolue" grâce au rythme supplémentaire qui sera offert par les pneus Pirelli hypertendres.

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18

Toutes les équipes ont grandement orienté leurs choix de pneus pour Monte-Carlo vers l'hypertendre, Red Bull, Williams et Renault choisissant même d'en emporter 11 trains sur un total de 13, avec seulement un exemplaire de gommes supertendres et ultratendres dans leur besace.

Même si elles n'ont pas été conçues pour Barcelone, les gommes à flancs roses ont été testées par plusieurs pilotes pendant les essais suivant le GP d'Espagne.

"Il est assez impressionnant, ce pneu, je dois dire", a ainsi déclaré Sainz. "Ça offre facilement une seconde par tour, et nous étions à Barcelone où, dans le dernier secteur, normalement vous arrivez avec le pneu qui est plutôt à la limite. Ce pneu à Monaco pourrait être quelque chose de spécial. Nous allons voir des temps au tour très rapides si c'est le cas. Je me prépare à voir des records du tour à Monaco de nouveau."

Quand il lui est demandé à quel point les qualifications pourraient être impressionnantes cette année, il répond : "Une folie absolue. Ça va être fou. Déjà l'an passé avec les nouvelles voitures, c'était quelque chose d'incroyable, et cette année, un composé deux crans plus tendre et le pneu qui est pour moi le meilleur de Pirelli depuis des années, ça va être fou."

Brendon Hartley, de Toro Rosso, s'attend également à des temps au tour rapides. "Je pense qu'à Monaco, on a bien moins de dégradation de toute façon que sur un circuit comme Barcelone. Je pense que ça va être spectaculaire d'avoir autant d'adhérence sur un tour à Monaco. Je suspecte que la chute de performance ne va pas être aussi importante que sur d'autres circuits. C'est très faible sur le plan de la dégradation. Je pense que tous les pilotes sont heureux de l'avoir, parce que les qualifications vont être très amusantes."

Le responsable de Pirelli, Mario Isola, prévoit que les hypertendres auront une plus grande influence au Canada, une piste plus traditionnelle. "Alors que le tendre, le super et l'ultra sont assez proches, l'hyper est un palier. Le fait est que Monaco est aussi un circuit unique, donc je ne suis pas sûr que nous allons voir le véritable potentiel de l'hypertendre à Monaco – nous verrons probablement quelque chose de plus à Montréal concernant l'hypertendre. Monaco est très, très peu abrasif."

Il suggère également que les équipes vont passer une grande partie de la course avec le nouveau pneu, et le changer aussi tard que possible. "L'hypertendre n'est pas [seulement] un pneu de qualifications à Monaco, c'est aussi un pneu pour la course, et je suis sûr que par rapport aux chiffres que nous avons vu à Abu Dhabi, on peut faire un bon relais à Monaco avec l'hypertendre. À Monaco, c'est toujours la même chose, le choix le plus tendre est celui que tout le monde va vouloir avoir aussi longtemps que possible."

Article suivant
Comment Mercedes prépare Monaco avec son empattement long

Article précédent

Comment Mercedes prépare Monaco avec son empattement long

Article suivant

Pérez : La Force India requiert "trop de compromis"

Pérez : La Force India requiert "trop de compromis"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Adam Cooper
Type d'article Actualités