Sauber sans évolution du V6 Ferrari - Un choix délibéré

partages
Sauber sans évolution du V6 Ferrari - Un choix délibéré
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Benjamin Vinel
5 juin 2015 à 17:33

Felipe Nasr, Sauber C34
Marcus Ericsson, Sauber C34
Felipe Nasr, Sauber C34
Monisha Kaltenborn, Team Principal de Sauber lors de la conférence de presse de la FIA
Felipe Nasr, Sauber F1 Team

L'écurie Sauber a fait savoir que la décision de ne pas utiliser l'unité de puissance Ferrari évoluée avant le Grand Prix de Belgique était un choix stratégique visant à lui faire conclure la saison sur une bonne note.

Bien que la Scuderia Ferrari ait utilisé des jetons de développement pour améliorer son unité de puissance à Montréal ce weekend, Sauber a décidé de ne pas changer de spécification pour l'instant.

En fait, l'équipe attendra jusqu'à la course de Spa-Francorchamps, après la trêve estivale, où elle prévoit également d'apporter des évolutions aérodynamiques, pour avoir une meilleure unité de puissance.

Directrice d'équipe, Monisha Kaltenborn s'est montrée claire : cette décision a été prise pour des raisons sportives, sans influence d'éventuelles considérations financières.

"Cela n'a rien à voir avec les finances," déclare-t-elle. "C'est la stratégique qui a été choisie quant au moment auquel introduire le moteur que l'on veut utiliser et quand."

La puissance sera cruciale à Spa et Monza

Selon Kaltenborn, attendre de tirer le meilleur d'évolutions potentielles devrait porter ses fruits dans les derniers mois de la saison, car cela assurera un plus grand pas en avant.

"Le problème, c'est : 'Quand est-ce qu'on introduit un nouveau moteur?'", explique l'Indienne. "Nous en sommes à notre deuxième moteur et ils [Ferrari] entament leur troisième. Ils ont clairement une stratégie différente, et devront peut-être revenir à un moteur plus vieux, mais c'est une approche différente."

"L'autre chose, c'est que le développement est en cours. Peut-être pouvons-nous en avoir plus quand [la puissance] est vraiment importante, et Spa est une course où elle est vraiment importante. Ici [au Canada], ça va, et la prochaine [l'Autriche], ça va aussi. Mais Spa et Monza sont celles où on sent vraiment les évolutions, donc il y a peut-être davantage à venir," conclut Kaltenborn.

Prochain article Formule 1
GP de Monaco - La grille de départ

Previous article

GP de Monaco - La grille de départ

Next article

Lotus écarte les rumeurs de vente

Lotus écarte les rumeurs de vente

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Marcus Ericsson , Felipe Nasr
Équipes Sauber
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités