Steiner répond à Alonso après sa pique sur Haas

partages
commentaires
Steiner répond à Alonso après sa pique sur Haas
Par : Scott Mitchell
2 sept. 2018 à 09:02

Le directeur de Haas, Günther Steiner, pense que Fernando Alonso n'est pas en position de juger les performances des autres en Formule 1 étant donné les difficultés rencontrées par McLaren.

Alonso et le pilote Haas, Kevin Magnussen, ont été impliqués dans une situation étrange lors de leur dernier tour en qualifications ce samedi, l'Espagnol essayant de dépasser le Danois dans la chicane Rettifilo au début du tour.

Magnussen avait auparavant dépassé Alonso dans la ligne droite de retour avant la Parabolique, les deux pilotes étant sur un tour de préparation différent. Au final, les deux hommes ont donc gâché leur dernière cartouche, conduisant le double Champion du monde à dire : "Il y a beaucoup de catégories de pilotes, puis il y a les pilotes Haas, qui ont la troisième ou quatrième meilleure voiture de la grille et se font éliminer en Q2."

Lire aussi :

Interrogé par Motorsport.com sur cette pique, Steiner de répondre : "Fernando est allé chez McLaren, qui ne devrait pas se battre pour sortir de la Q1. Donc je ne peux pas l'aider. Je ne prends pas les décisions. Il peut parler pour lui, pas pour les autres. C'est un bon point de départ dans la vie."

Magnussen a manqué la dernière partie des qualifications et va démarrer 11e alors que son équipier Romain Grosjean est parvenu à placer sa Haas en sixième position sur la grille. Alonso a quant à lui été proche du fin fond de la grille tout le week-end, comme la semaine passée à Spa, ce qui a mis en exergue les difficultés actuelles de McLaren à cause de son déficit de vitesse de pointe.

Steiner d'ajouter : "Je les ai vus [mes pilotes] sortir derrière Alonso et je me suis dit : 'C'est reparti...' mais on ne veut rien dire parce qu'il paraît que l'on est paranoïaque et puis c'est arrivé. Je pense qu'il y a une tendance là, mais je pense qu'Alonso n'avait rien à perdre et nous avions quelque chose à perdre."

"Dans son [Alonso] meilleur jour, aujourd'hui, ils ne pouvaient pas nous rattraper. Même avec la meilleure aspiration possible, il était impossible pour lui de nous rattraper. Si Kevin l'a passé avant la Parabolique, il y avait une raison."

Alonso et Magnussen ont déjà eu maille à partir auparavant, notamment durant le Grand Prix de Grande-Bretagne cette année. Steiner a indiqué qu'il ne pouvait pas savoir si Alonso aurait réagi différemment en piste à Monza s'il avait eu affaire à un autre pilote. "C'est une question pour Fernando de savoir s'il aurait fait ça à quelqu'un d'autre. Oui, il se plaint, mais il se plaint de tout le monde, c'est sa manière de s'en tirer."

Des images télévisées ont montré Steiner en conversation avec le PDG de McLaren, Zak Brown, après l'incident, et le directeur de Haas a indiqué que cette discussion avait été "très civilisée" et qu'elle avait "juste eu lieu [parce que] j'étais en train de revenir et puis je l'ai vu arriver".

Enfin, il a également souligné que Magnussen n'a pas été pénalisé après l'incident par les commissaires qui ont décidé de ne rien faire. "Les commissaires, cette fois, dans leur volonté de ne pas rendre une décision qui aurait pu soulever la controverse, nous ont fait une faveur. Je pense qu'il n'est pas resté longtemps avec les commissaires. Peut-être qu'ils l'ont raté."

Prochain article Formule 1
McLaren décidera en septembre de son avenir en IndyCar

Previous article

McLaren décidera en septembre de son avenir en IndyCar

Next article

Sans troisième voiture, le programme junior Mercedes menacé ?

Sans troisième voiture, le programme junior Mercedes menacé ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Shop Now , Kevin Magnussen
Équipes McLaren Shop Now , Haas F1 Team
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités