Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
20 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
69 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
82 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
104 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
139 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
153 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
181 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
188 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
202 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
208 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
237 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
244 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
258 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
272 jours

Verstappen : Alonso ne doit revenir que dans de "bonnes circonstances"

partages
commentaires
Verstappen : Alonso ne doit revenir que dans de "bonnes circonstances"
Par :
10 déc. 2019 à 15:18

Max Verstappen et Lewis Hamilton seraient ravis de voir revenir Fernando Alonso en Formule 1, mais uniquement au volant d'une monoplace compétitive.

Depuis son départ de la Formule 1 il y a un an, Fernando Alonso s'est employée à maintenir une porte ouverte quant à un éventuel retour, selon les opportunités. En quête de la Triple Couronne mais également d'autres défis, l'Espagnol se lancera à l'assaut du Dakar le mois prochain, avant de se concentrer sur les 500 Miles d'Indianapolis au mois de mai. Dans le même temps, le double Champion du monde garde un œil sur un marché des transferts qui pourrait être explosif en F1, alors que la réglementation 2021 pourrait rebattre les cartes.

À ce jour, la perspective d'un retour d'Alonso dans la catégorie reine fait plutôt figure de serpent de mer. Pour Max Verstappen néanmoins, affronter l'ex-pilote Renault, McLaren et Ferrari serait un plaisir, uniquement si celui-ci dispose d'un baquet compétitif et "dans les bonnes circonstances". Sans quoi, revenir n'aurait que trop peu d'intérêt. "C'est un grand pilote, et ce serait bien de le revoir s'il pouvait revenir, mais seulement dans une voiture compétitive", confie le Néerlandais. "Sinon, je pense que ce serait juste une perte de temps pour lui. Mais je crois qu'il le sait."

Lire aussi :

En 2015, le pari d'Alonso de rejoindre McLaren a tourné au fiasco en raison des grandes difficultés rencontrées par Honda. Les quatre années de cette collaboration n'ont jamais porté leurs fruits et ont lassé le natif d'Oviedo, qui s'est peu à peu détourné de la monoplace pour recherche d'autres sensations dans des disciplines nouvelles. Dans un an, plusieurs baquets pourraient potentiellement se libérer chez les top teams, mais tout n'est que spéculation à ce stade.

"Fernando est de toute évidence un pilote accompli", rappelle Lewis Hamilton. "Il est intéressant de voir que par le passé, il y a toujours eu des pilotes voulant revenir, comme Michael [Schumacher], car c'est quelque chose que l'on fait toute notre vie. Je n'ai pas parlé à Fernando, alors je ne sais pas comment il le vit ou à quel point ça lui manque, mais je ne crois pas que ce serait mauvais pour la F1. Il y a beaucoup de jeunes pilotes qui tracent leur chemin et il n'y a que 20 baquets, donc il a aussi fait son temps, mais s'il n'y a pas d'autres jeunes qui émergent il y a clairement une place. Il y en a probablement aujourd'hui qui pourraient être remplacés, alors ce serait bienvenu."

Article suivant
Les équipes ont unanimement rejeté les pneus 2020

Article précédent

Les équipes ont unanimement rejeté les pneus 2020

Article suivant

C'était un 10 décembre : Mark Webber au volant d'une Arrows

C'était un 10 décembre : Mark Webber au volant d'une Arrows
Charger les commentaires