Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
40 jours

Verstappen : "Lewis était en feu", Mercedes "toujours dominateur"

partages
commentaires
Par :
4 août 2019 à 17:16

Max Verstappen a mené le Grand Prix de Hongrie 2019 de Formule 1 jusqu'au 66e tour de course, avant d'être cueilli par un Lewis Hamilton survolté par une stratégie idéale de Mercedes.

Le plus dur semblait avoir été fait par Max Verstappen quand, au départ, il a conservé l'avantage sur les Mercedes. Il a cependant dû faire face à la pression, relativement lointaine mais constante de Lewis Hamilton dans le premier relais, au point de peiner à tenir le rythme avant son arrêt et d'expliquer de façon autoritaire à son équipe qu'il perdait de l'adhérence. 

Lire aussi:

Après son premier passage au stand, Verstappen a vu Hamilton allonger son propre relais, s'arrêter au 30e tour, ressortir 6,4 secondes derrière lui pour finalement revenir dans ses échappements au bout de trois boucles. Une situation qui a donné lieu à la première passe d'armes entre les deux hommes, avec la tentative de Hamilton aux virages 1, 2 et 4 du 38e tour. Ensuite, c'est un véritable pari stratégique que Mercedes a réalisé en faisant s'arrêter Hamilton pour chausser des mediums au 50e passage et en empêchant Red Bull de le faire sans perdre les commandes.

Les vingt secondes d'avance de Verstappen après ce passage par les stands du leader du championnat ont toutefois rapidement fondu. La jonction a eu lieu au 55e passage et le dépassement, quasi inéluctable, deux tours plus tard, au premier virage. "C'est juste que nous n'étions pas assez rapides", a-t-il lancé après la sortie du cockpit.

"J'ai fait tout ce que j'ai pu pour que les pneus durs restent en vie, malheureusement pas assez, mais second ça va, c'est un bon week-end pour nous globalement. Félicitations à Lewis, il m'a vraiment poussé, aujourd'hui nous n'avons pas gagné, mais c'était une bonne journée. On manquait juste un peu d'adhérence j'imagine, et nous avons essayé un seul arrêt. Ils ont eu une opportunité d'en faire deux et ça a bien fonctionné."

Quand il lui a été demandé, en conférence de presse, si le vendredi pluvieux avait empêché Red Bull de bien travailler sur son rythme de course, d'habitude meilleur que celui des qualifications, le Néerlandais a mis l'accent sur le redoutable duo Hamilton/Mercedes : "Je pense que vous avez pu voir la marge dont ils disposent encore quand il faut qu'ils attaquent vraiment. Je pense que Lewis était en feu aujourd'hui également, mais après vous avez vu que, dès qu'il doit vraiment attaquer, cette voiture est toujours dominatrice. C'est aussi simple que ça."

Lire aussi:

"Bien sûr, ils ont eu leurs problèmes en Autriche avec la surchauffe, donc impossible d'attaquer, [et] à Hockenheim il s'agissait de conditions compliquées, donc pas vraiment possible de piloter à la limite de la voiture. Mais ici, aujourd'hui, je pense qu'il fallait qu'il attaque à fond, parce que j'étais également à fond, et vous avez pu voir de quoi ils sont capables en tant qu'équipe."

Article suivant
Incapable de passer Sainz en piste, Gasly "glissait partout"

Article précédent

Incapable de passer Sainz en piste, Gasly "glissait partout"

Article suivant

Photos - La course du Grand Prix de Hongrie 2019

Photos - La course du Grand Prix de Hongrie 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Catégorie Course
Lieu Hungaroring
Pilotes Max Verstappen Boutique
Équipes Red Bull Racing Boutique
Auteur Fabien Gaillard