Vettel : L'intérêt pour l'environnement ne doit pas être de la pub

Sebastian Vettel affirme qu'il ne défend pas ses initiatives environnementales "pour que les gens les regardent", mais parce qu'il est passionné et intéressé par des projets "crédibles" pour aider la planète.

Sebastian Vettel a souvent parlé de son intérêt pour l'environnement cette saison, participant à un certain nombre d'événements et s'impliquant dans diverses initiatives. L'année dernière, lors du confinement, l'Allemand a effectué un stage en bio-agriculture. Il a participé à un événement visant à construire un hôtel pour abeilles dans une école avant le Grand Prix d'Autriche 2021, et s'est rendu en Islande entre les courses de F1 de Zandvoort et de Monza pour participer à l'inauguration d'une usine de capture et de stockage de l'air.

Vettel a également été vu en train de ramasser des déchets dans les tribunes après le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, et a évoqué la nécessité pour la F1 de penser au climat à l'avenir avant une manifestation d'Extinction Rebellion dans le cadre du Grand Prix des Pays-Bas.

Le quadruple Champion du monde a déclaré que si sa notoriété de pilote de F1 peut contribuer à faire passer le message sur les questions environnementales, il était surtout plus important pour lui de s'impliquer dans des projets crédibles. "Je ne fais pas ces choses pour que les gens les regardent juste."

"La première chose dont je veux toujours m'assurer est qu'en fait, quoi que je fasse, cela ait du sens. Et que cela aide l'endroit où nous sommes et ce que nous faisons. Je devrais donc parler des initiatives pour les abeilles. Nous avons créé un espace ou un lieu pour qu'elles puissent vivre et revenir. C'est donc toujours l'intérêt principal."

"C'est formidable que les gens s'y intéressent et que cela incite d'autres personnes à faire de même, à y réfléchir ou à remettre en question leurs activités et leur comportement, pour voir comment elles pourraient contribuer."

 

"Mais je pense que la première priorité est toujours de rendre cela crédible pour moi, que cela a du sens. C'est bien de dire ce qu'il faut faire et d'en parler, mais je pense qu'il faut aussi le faire soi-même. Sinon, je crois que ce n'est pas authentique."

Lire aussi :

Vettel est devenu de plus en plus actif sur les questions environnementales depuis environ un an, mais le patron de l'équipe Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré que le pilote allemand montrait des signes d'intérêt croissant pour le sujet vers la fin de son passage à Maranello. "Je pense qu'au cours des deux dernières saisons, il devenait plus sensible à ces sujets."

"Il en discutait, et nous en étions assurément conscients. C'est génial de voir qu'en vieillissant, on devient [...] plus sensible [à ces sujets]. Il y consacre assurément beaucoup d'efforts et d'attention. Ce n'est donc pas une surprise, mais c'est formidable de le voir."

partages
commentaires
Ricciardo : Le temps presse pour le tatouage d'Abiteboul

Article précédent

Ricciardo : Le temps presse pour le tatouage d'Abiteboul

Article suivant

Ces 10 premières victoires en F1 qui se sont volatilisées

Ces 10 premières victoires en F1 qui se sont volatilisées
Charger les commentaires