Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
51 jours
09 mai
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
100 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
107 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
125 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
142 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
156 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
184 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
191 jours
12 sept.
Course dans
198 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
212 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
216 jours
10 oct.
Course dans
226 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
240 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
247 jours

Mercedes entre loyauté envers Hamilton et besoin de préparer l'avenir

Alors que le contrat de Lewis Hamilton vient d'être prolongé d'un an, la question des pilotes 2022 de Mercedes se pose déjà et Toto Wolff doit jouer les équilibristes entre respect de la volonté du septuple Champion du monde et nécessité de préparer l'avenir.

partages
commentaires
Mercedes entre loyauté envers Hamilton et besoin de préparer l'avenir

Après plusieurs mois de suspense, et même si peu de gens doutaient réellement de l'issue des discussions, Lewis Hamilton et Mercedes ont prolongé leur collaboration. Ce qui a surpris, en revanche, c'est la durée de l'accord, portant uniquement sur l'année 2021. Toto Wolff, le directeur de l'équipe, a indiqué peu après l'annonce que la volonté commune était de continuer au-delà de cette année, mais que de nombreux paramètres entraient en ligne de compte de part et d'autre.

Lire aussi :

D'aucuns ont donc vu dans cette durée courte une façon pour Hamilton de potentiellement préparer sa retraite de la Formule 1 dès la fin de la campagne à venir. Interrogé sur le sujet, Wolff a répondu : "Je pense que c'est vraiment la décision de Lewis. Tant qu'il aime la course, je pense qu'il est véritablement capable d'aller plus loin. Il progresse en tant que pilote, il prend soin de lui au niveau de l'entraînement physique et de la préparation mentale, donc je ne pense pas que sur le plan des capacités ça s'arrêtera en 2021. Mais en fin de compte, la décision lui appartient."

"Au niveau des termes contractuels, je ne vais bien sûr pas rentrer dans les détails, mais nous avons toujours été assez proches de ce que l'autre partie attendait. Et [...] pour moi, c'est le meilleur pilote. Il a de nombreux fans dans le monde entier, bien au-delà des fans de course. Et il a remporté sept titres, sans commettre d'erreurs majeures ces dernières années. Comme beaucoup au sein de l'équipe, et de l'organisation plus large, c'est un important pilier des succès de l'écurie."

"Et d'un autre côté, Lewis reconnaît également qu'il est une des 2000 personnes que nous avons au sein de notre équipe, moteur et châssis, et qu'il n'y a pas que deux superstars, mais 2000. Et chacun d'entre nous contribue à la réussite de l'équipe. Et puis, comme il a une vision globale du monde dans son ensemble, l'année a été très dure, pour nous personnellement, niveau santé, et aussi sur le plan économique. Donc il savait que même s'il avait été performant de son côté, il y a une réalité financière, économique qu'il est important de respecter."

Lire aussi :

La fin de l'engagement de Hamilton au terme de la saison 2021 suscite forcément des spéculations allant dans le sens d'une montée en grade de George Russell au sein du programme Mercedes, et/ou éventuellement de l'arrivée de Max Verstappen dont le contrat signé avec Red Bull en 2019 était annoncé courant jusqu'en 2023. "Je pense que c'est... Lewis doit décider de ce que l'avenir lui réserve", a lancé Wolff au moment où le sujet a été abordé.

"C'est pourquoi je ne veux pas faire de commentaires sur la position de Lewis. Et d'autre part, l'équipe doit décider à long terme de ce que nous allons faire à propos des pilotes. Valtteri [Bottas] et Lewis ont notre engagement et notre loyauté à 100% pour 2021. Nous les soutiendrons entièrement."

"Et nous regarderons ensuite au-delà de cette année et nous préciserons le line-up que nous imaginerons pour 2022 et au-delà. Et nos premières discussions seront avec Valtteri et Lewis, dans le respect de nos valeurs de loyauté et d'intégrité. Mais d'un autre côté, les jeunes pilotes sont l'avenir, et nous devons donc réfléchir à la manière dont nous voulons nous organiser pour les années à venir."

De retour dans l'Alpine Academy, Victor Martins est ambitieux

Article précédent

De retour dans l'Alpine Academy, Victor Martins est ambitieux

Article suivant

La nouvelle Haas ne démarrera pas avant les essais hivernaux

La nouvelle Haas ne démarrera pas avant les essais hivernaux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Fabien Gaillard