Domenicali tire un trait sur la F1 mais évoque Vettel

Un mois après sa démission, Stefano Domenicali est sorti de son silence à travers une interview accordée au journaliste italien Leo Turrini, source habituellement proche de la Scuderia Ferrari

Un mois après sa démission, Stefano Domenicali est sorti de son silence à travers une interview accordée au journaliste italien Leo Turrini, source habituellement proche de la Scuderia Ferrari. Il y a évoqué son avenir, précisant qu’il n’avait aucune intention de s’impliquer de nouveau en Formule 1, y compris via une autre équipe, alors que son nom a un temps circulé du côté du projet américain Haas.

« Je n’exclus pas de rester en sport automobile, mais j’ai toujours exclu de travailler pour une autre équipe, que ce soit Caterham, McLaren ou une autre », a-t-il affirmé. « Je reçois beaucoup de propositions, dans des domaines différents, mais honnêtement je ne suis pas pressé de choisir. »

L’ancien homme fort des Rouges révèle surtout une anecdote intéressante au sujet du jour de sa démission. « Par ordre alphabétique, j’ai téléphoné à Alonso, Räikkönen et Vettel », explique-t-il. « Fernando et Kimi sont de vrais amis. Je regrette les mauvais résultats. Je ne les ai pas réunis pour se battre pour la sixième place, mais malheureusement c’est ce qui est arrivé. »

Domenicali refuse d’expliquer la raison pour laquelle il a prévenu Sebastian Vettel. « Vous allez devoir trouver la réponse vous-mêmes », prévient-il. Les rumeurs concernant l’arrivée future du quadruple Champion du Monde chez Ferrari dans les années qui viennent n’en sera que renforcée…

Son plus grand regret, l’Italien le situe à la fois en 2010 et en 2012, deux années où selon lui Alonso aurait mérité plus que tout de remporter le titre mondial, tout comme la présence d'un certain Michael Schumacher aurait peut-être fait du bien à l'équipe. « Parfois je pense que si nous l’avions eu [Schumacher] entre 2008 et 2013, j’aurais eu au moins un titre. Mais ne vous méprenez pas : Je pense qu’Alonso méritait d’être champion en 2010 et en 2012. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Michael Schumacher , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités