FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
8 jours

Flashback Monaco 2011 - Le carnage des qualifications

partages
Flashback Monaco 2011 - Le carnage des qualifications
Par :
22 mai 2015 à 07:02

Luca Filippi
Stefano Coletti
Sam Bird
Pal Varhaug
Sam Bird
Max Chilton

Depuis 2012, les qualifications du GP2 sont divisées en deux groupes lorsque la discipline court à Monaco, et c'est principalement à cause du carnage que furent les qualifications de la manche monégasque en 2011.

Les pilotes abordent ce troisième meeting de la saison avec un classement très serré au championnat : Giedo van der Garde est leader avec 21 points devant Sam Bird (19), Charles Pic (15) et Romain Grosjean (13).

La séance qualificative est toutefois parsemée d'une liste incroyable d'incidents.

  • Grosjean touche Fairuz Fauzy à la Rascasse et endommage son aileron avant.
  • Luca Filippi percute le rail à Sainte-Dévote.
  • Fabio Leimer et Stefano Coletti s'accrochent à la Rascasse. Ce dernier cale au milieu de la piste et provoque un drapeau rouge.
  • Dani Clos et Sam Bird se touchent à Anthony Noghès.
  • Giedo van der Garde percute Oliver Turvey à la sortie de la Piscine et endommage son aileron avant, puis vient accrocher Jules Bianchi à la Rascasse.
  • Trop impatient en essayant de dépasser son coéquipier Pål Varhaug à la sortie de la Rascasse, Grosjean l'accroche et escalade la DAMS de son coéquipier.
  • Autre accrochage entre coéquipiers lorsque Marcus Ericsson vient percuter un Sam Bird au ralenti à la sortie de la Piscine.
  • La séance s'achève sur des sorties de piste de Michael Herck et de Johnny Cecotto Jr, qui échouent tous deux dans le mur.

Dix incidents en trente minutes de qualifications dont six accrochages, c'était du jamais vu dans cet exercice. La plupart d'entre eux étaient causés par d'immenses queues de voitures dans le dernier secteur, chacun ralentissant dans l'objectif d'obtenir un tour chronométré clair sans être gêné tandis que d'autres arrivaient lancés à pleine vitesse pour conclure le leur...

Dans ce contexte, il n'est pas étonnant que le GP2 ait choisi de faire courir les qualifications en deux groupes à partir de 2012. Et pour l'anecdote, c'est Giedo van der Garde qui a signé la pole position ce jour-là, malgré ses accrochages avec Bianchi et Turvey. Le Français s'est classé troisième, juste derrière Sam Bird, qui a pourtant été impliqué dans deux incidents.

Article suivant
Pole position magistrale de Rossi à Monaco

Article précédent

Pole position magistrale de Rossi à Monaco

Article suivant

Vandoorne s'impose en Principauté

Vandoorne s'impose en Principauté