Piastri s'impose et fait un grand pas vers le titre

Vainqueur de la deuxième course sprint de Formule 2 à Djeddah, Oscar Piastri peut être couronné dès ce dimanche.

Piastri s'impose et fait un grand pas vers le titre

C'est sa quatrième victoire de la saison, et peut-être la plus importante : en s'imposant à Djeddah ce samedi soir, Oscar Piastri a fait un grand pas vers le titre et pourrait être couronné dès ce dimanche, lorsqu'il s'élancera depuis la pole position en Course Principale.

Lire aussi :

Cette deuxième course du jour a commencé par deux neutralisations sous le régime de la voiture de sécurité, d'abord en raison de deux accrochages au départ, qui ont contraint Marcus Armstrong, Clément Novalak, Alessio Deledda et Guilherme Samaia à l'abandon, puis d'un contact de Jüri Vips avec Felipe Drugovich : huitième, l'Estonien a percuté son rival par l'arrière dans la ligne droite des stands en tentant de se décaler, lançant à la radio : "Ah ! Je suis un idiot." Mais par la suite, ce sont de belles batailles qui ont eu lieu jusqu'à l'accident de Liam Lawson au 18e des 20 tours, qui a entraîné une ultime période de Safey Car ; la course allait se terminer sous drapeau jaune.

À l'avant, ce sont Jehan Daruvala et Bent Viscaal qui s'élançaient de la première ligne en raison de la grille inversée, le Néerlandais attaquant l'Indien à l'extinction des feux avant de se faire tasser sur le vibreur à la sortie du virage 2, ce qui a permis à Oscar Piastri et à Christian Lundgaard de le doubler.

Or, au second restart, Daruvala a commis un énorme blocage de roue et a coupé le virage 2, ce qui lui a permis de conserver l'avantage sur Piastri : cela n'a pas été du goût des commissaires, qui lui ont infligé cinq secondes de pénalité. La victoire paraissait jouée, mais les deux hommes n'ont pas manqué de continuer à batailler tout au long de la course, jusqu'à ce que l'Australien finisse par s'emparer de la première place à la force du poignet.

Le premier freinage et le virage 2 étaient au cœur des luttes de cette seconde épreuve du week-end, puisque Lundgaard s'est emparé de la troisième place face à Viscaal en coupant ce deuxième virage, en l'occurrence après avoir été tassé hors de la piste. Lui aussi a été sanctionné de cinq secondes, et Viscaal en a tiré les leçons, puisqu'il a repris l'avantage sur Lundgaard à deux reprises, mais à chaque fois en court-circuitant le virage 2 et en laissant repasser son rival.

Que la course se termine sous le régime de la voiture de sécurité s'est avéré catastrophique pour Daruvala et Lundgaard qui, deuxième et troisième sous le drapeau à damier, se sont retrouvés bons derniers à cause de leur pénalité. Viscaal est ainsi monté sur la deuxième marche du podium, rejoint par Shwartzman. Dan Ticktum et le débutant Jack Doohan complétaient le top 5 devant Théo Pourchaire, remonté de la 19e place sur la grille. Enzo Fittipaldi et Guanyu Zhou ont marqué les derniers points disponibles.

Également auteur du meilleur tour en course, Piastri a désormais 200 points au compteur, soit 47 d'avance sur Shwartzman, 57 sur Zhou, 61 sur Ticktum et 76 sur Pourchaire. Il n'en reste que 92 à marquer, et l'Australien sera couronné dès ce dimanche s'il en a 66 d'avance sur tous ses rivaux (ou 65 dans certaines circonstances).

Saudi Arabia Djeddah - Course Sprint 2

partages
commentaires
Armstrong vainqueur, Zhou et Pourchaire au tapis
Article précédent

Armstrong vainqueur, Zhou et Pourchaire au tapis

Article suivant

Piastri remporte une course tronquée par un accident grave

Piastri remporte une course tronquée par un accident grave
Charger les commentaires