FIA F2
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Raghunathan va échapper à une deuxième suspension

partages
commentaires
Raghunathan va échapper à une deuxième suspension
Par :
30 nov. 2019 à 10:20

Le pilote MP Motorsport en F2, Mahaveer Raghunathan, a été pénalisé à Abu Dhabi et compte désormais suffisamment de points de pénalité pour être suspendu une seconde fois cette saison. Mais il va y échapper.

Raghunathan sera contraint de démarrer la première course de la dernière manche de la saison depuis la voie des stands. Il a reçu, en sus, trois points de pénalité sur sa licence. En cause, la procédure de test de départ qui se tenait lors des essais libres à Yas Marina. L'Indien n'y a pas respecté la marche à suivre puis, convoqué par les commissaires, a semble-t-il fourni une justification erronée.

"Le pilote a poursuivi son essai de départ avec deux voitures devant lui sur la grille", peut-on lire dans la décision rendue par le collège des commissaires, qui se mue quasiment en réquisitoire. "Le pilote a été prévenu qu'il s'agissait d'un comportement extrêmement dangereux et qui ne serait pas toléré par les commissaires. Les standards de pilotage devraient être plus élevés car il s'agit de la dernière épreuve de la saison."

Lire aussi :

"Le pilote a déclaré que la voiture devant lui avait commencé à rouler ; ce n'était pas le cas. Après que le pilote de la voiture 17 [Raghunathan] ait passé la première voiture devant lui, qui était le dernier moment pour reconnaître son erreur, il n'a pas ralenti."

Les trois points supplémentaires récoltés font culminer le total à 24 unités sur l'ensemble de la saison 2019. Déjà banni en Autriche après avoir atteint 12 points, il est donc en situation d'être automatiquement sanctionné à nouveau. Le problème, c'est qu'Abu Dhabi est le dernier meeting de la campagne. Or le Règlement Sportif de la Formule 2 dispose en son article 38.3 que "si un pilote atteint 12 points de pénalité, il sera suspendu pour l'épreuve suivante, après quoi les 12 points seront retirés". En reprenant la formulation qui avait été introduite en F1, où chaque épreuve ne compte qu'une seule course, la F2 s'interdit de pouvoir prononcer une suspension qui concernerait la seconde course d'une manche du championnat.

Autre difficulté, ce même article indique : "Les points de pénalité resteront dans le dossier du pilote jusqu'à la fin de la saison, après quoi ils seront retirés." En effet, contrairement au système F1 où les pénalités sont comptabilisées sur les 12 derniers mois flottants, ce n'est pas le cas en F2 et la sanction de Raghunathan devrait donc ne jamais être appliquée.

Article suivant
Louis Deletraz veut conclure en beauté à Abu Dhabi

Article précédent

Louis Deletraz veut conclure en beauté à Abu Dhabi

Article suivant

Accident mortel d'Hubert : le rapport présenté la semaine prochaine

Accident mortel d'Hubert : le rapport présenté la semaine prochaine
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries FIA F2
Événement Yas Marina
Pilotes Mahaveer Raghunathan
Équipes MP Motorsport
Auteur Fabien Gaillard