Les pilotes e.DAMS prêts pour leur campagne de Russie

Après sept manches du championnat inaugural de Formule E, l’écurie e.DAMS-Renault est la seule à avoir remporté plus d’une victoire. Mieux, elle en compte trois. Mais voilà qui en dit long sur le niveau de compétition de la formule électrique, même si la structure française caracole en tête du championnat par équipes (elle compte 63 points d’avance sur le Dragon Racing et 64 sur Audi Sport Abt) et devrait logiquement le remporter si elle conserve son niveau de performance à Moscou puis à Londres où se disputeront les deux dernières manches à la fin du mois.

Buemi vise la tête

Faire le doublé en remportant le titre pilotes est loin d’être impossible pour l’écurie dirigée par Jean-Paul Driot et Alain Prost, mais sera sans doute moins aisé. En Russie ce samedi, Sébastien Buemi, actuel 2e du championnat, espère s’emparer des commandes du classement aux dépens de Nelson Piquet Jr.. Tous deux sont passés devant Lucas di Grassi (qui tenait bon la tête depuis l’ouverture de la saison en Chine au mois de septembre) après la dernière course disputée à Berlin, suite à la disqualification du Brésilien.

De Moscou, je ne connaissais que l’aéroport jusque-là et je suis ravi de découvrir la Place Rouge !, dit le Suisse, lui-même seul double vainqueur pour l’instant. “J’ai testé le circuit en simulateur et il me semble être un mix entre Long Beach et Monaco. Très intéressant. Il propose apparemment deux ou trois endroits propices aux dépassements, avec une chicane très rapide. Tous les ingrédients sont réunis pour un beau spectacle. Pour nous, il s’agira de confirmer notre bonne forme et de marquer un maximum de points pour les pilotes et pour le team.”

Prost veut revenir dans la lutte

Nicolas Prost, équipier de Buemi chez les jaune et bleu, a connu moins de réussite sur les deux dernières manches, à Monaco et plus encore à Berlin, et se trouve quelque peu distancé par le trio de tête du championnat. Mais il reste tout à fait en mesure mathématiquement de jouer le titre.

Nous avons vraiment souffert en Allemagne, mais je pense que nous avons compris pourquoi,” espère le vainqueur de Miami. “Nous avons beaucoup travaillé en conséquence pour assurer une préparation optimale et je veux tout faire pour me replacer aux avant-postes à Moscou. Ce sera aussi une première dans cette ville pour moi et d’après ce que j’ai vu, le tracé autour de la Place Rouge s’annonce magnifique !”

Après avoir arpenté ce lieu historique à pied, Buemi et Prost sont impatients d’être parmi les premiers à y poser les roues et y découdre dans une compétition officielle. Ce sera pour samedi matin avec les essais libres (de 7h15 à 8h00 et de 9h30 à 10h00, heure française) avant les qualifications (de 11h00 à 12h00). Le départ de la course sera donné à 15 heures.

A propos de cet article
Séries Formule E
Événement ePrix de Moscou
Circuit Streets of Moscow
Pilotes Sébastien Buemi
Type d'article Preview