Mazepin surprend, Alesi confirme, Hubert concrétise

partages
commentaires
Mazepin surprend, Alesi confirme, Hubert concrétise
Par : Benjamin Vinel
14 mai 2018 à 16:30

Ce premier meeting de la saison de GP3 Series a tenu toutes ses promesses ! Nikita Mazepin a créé la surprise en triomphant le samedi, Giuliano Alesi a profité de la grille inversée le lendemain et Anthoine Hubert prend les devants au général.

Le vainqueur Nikita Mazepin, ART Grand Prix

Le premier enjeu était clair pour cette rentrée des classes du GP3 Series. L'écurie ART Grand Prix allait-elle poursuivre son incroyable série de 16 pole positions consécutives, réalisée sur deux ans ?

Contre toute attente, non ! Bien que Jake Hughes ait donné le ton en essais libres, Leonardo Pulcini a créé la surprise en qualifications en signant le meilleur temps devant les ART de Nikita Mazepin, Anthoine Hubert et Callum Ilott. C'est la toute première pole position de Campos Racing en GP3, pour la quatrième campagne de l'écurie espagnole dans la discipline. Jake Hughes, en revanche, a dû se contenter du 11e rang.

Mazepin contre toute attente

Pour la saison à venir, trois pilotes ART étaient attendus au tournant, à savoir Callum Ilott, Anthoine Hubert et Jake Hughes, qui ont tous prouvé leur talent dans une certaine mesure par le passé. Nikita Mazepin, en revanche, ne s'est jamais classé dans le top 8 d'un championnat... et pourtant, c'est lui qui s'est imposé en Course 1, sans la moindre once de chance !

Certes, Mazepin a profité du mauvais envol de Pulcini pour prendre les devants à l'extinction des feux. Mais par la suite, le Russe n'a jamais été menacé, creusant un écart de près de quatre secondes sur ses rivaux. Il a ainsi remporté sa deuxième victoire en monoplace.

"Je pense avoir fait du bon travail, et je ne pilotais pas à 100%, je ne faisais que maintenir le rythme", affirme Mazepin, protégé de Force India. "C'était une course solide, mais cela montre que l'on peut gagner même si l'on n'a pas l'expérience."

"Je ne dirais pas que c'était facile, je dirais que je suis un 'moi' complètement différent par rapport à l'an dernier. J'ai fait beaucoup de choses pour changer, je suis plus en forme, plus rapide, plus léger qu'en 2017. Je sais que je n'ai pas l'expérience, mais quand on est entouré par des gens qui font ça depuis des années et des années et qui ont du succès, et qu'on veut bien apprendre et les écouter, on peut prendre cette expérience."

Les pilotes ART monopolisaient le podium, avec un duel entre Anthoine Hubert et Callum Ilott pour la deuxième place. Le poulain de Ferrari a pris l'avantage au 12e tour grâce au DRS et a creusé un léger écart, mais le nouveau pilote affilié Renault a riposté en fin de course, alors que le rythme d'Ilott chutait.

Tombé à la quatrième place au départ, Leonardo Pulcini a même été doublé par Dorian Boccolacci en début d'épreuve mais a profité d'une erreur du Cannois dans le virage 3 pour reprendre l'ascendant sur le fil.

David Beckmann et Giuliano Alesi ont fait toute la course aux sixième et septième rangs, tandis que Juan Manuel Correa, 12e sur la grille, a dépassé Alessio Lorandi et un Jake Hughes en difficulté avec ses gommes pour s'emparer d'une cruciale huitième place synonyme de pole position le lendemain. Niko Kari était quant à lui le grand perdant du jour, victime d'un problème lié à sa boîte de vitesses dès le départ.

Le deuxième, Anthoine Hubert, ART Grand Prix, le vainqueur, Nikita Mazepin, ART Grand Prix, le troisième, Callum Ilott, ART Grand Prix
Podium : 2e Anthoine Hubert (ART Grand Prix), 1er Nikita Mazepin (ART Grand Prix), 3e Callum Ilott (ART Grand Prix)

Alesi garde les bonnes habitudes

Par trois fois la saison dernière, Giuliano Alesi a profité de la grille inversée pour prendre le départ dans le top 3 le dimanche et s'imposer. Le membre de la Ferrari Driver Academy a remis le couvert pour ce premier meeting de l'année.

Alesi n'a toutefois pas eu la tâche facile, puisque la piste était humide suite aux fortes pluies de la nuit passée. Un concurrent a pourtant fait le pari audacieux des pneus slicks, Will Palmer, qui était de toute façon en fond de grille ; pari qui n'a pas porté ses fruits, avec une sortie de piste et la 13e place à l'arrivée.

Palmer n'est cependant pas le seul à être parti à la faute, loin de là. David Beckmann et Tatiana Calderón ont également tenté de chausser les gommes pour le sec, eux à mi-course, mais se sont tous deux retrouvés dans les graviers, la Colombienne enregistrant deux abandons en autant de manches. D'autres n'ont pas eu davantage de réussite, même en pneus pluie, comme Pedro Piquet, victime d'un spectaculaire accident à la sortie du virage 9, et Gabriel Aubry, sorti dans le bac alors qu'il bataillait avec son coéquipier Joey Mawson.

Inutile de préciser que les neutralisations de la course ont été nombreuses, donc. Il en fallait néanmoins davantage pour décontenancer Alesi, qui a doublé le poleman Juan Manuel Correa au départ tandis qu'Anthoine Hubert se propulsait de la septième à la deuxième place dans le premier tour – avec un dépassement sublime sur Correa, par l'extérieur au virage 12 –, tout comme Jake Hughes du 13e au cinquième rang. Le Britannique s'est ensuite défait de son coéquipier Callum Ilott et de Correa mais n'a pu prendre l'avantage sur les deux Français, franchissant le drapeau à damier sur leurs talons.

"Je pense que cette voiture était la meilleure que j'aie jamais piloté, car tout était absolument parfait", se délecte Alesi. "Elle correspondait parfaitement à mon style de pilotage. Je suis parvenu à résister à Anthoine, qui était vraiment rapide au début. Je pense que ça a fonctionné pour tout le monde. Nous sommes vraiment contents de ce résultat, mais notre objectif principal est désormais d'essayer d'améliorer nos qualifications." Le pilote Trident était dixième de cette séance en Catalogne.

Correa a sauvé la quatrième place devant Boccolacci et Kari, ce dernier auteur d'une superbe remontée depuis la dernière place de la grille. Le Finlandais, ancien pensionnaire du Red Bull Junior Team, a signé des dépassements sur sept pilotes, dont Tatiana Calderón, Nikita Mazepin et Callum Ilott.

Mazepin, justement, a connu une course difficile après sa victoire de la veille et n'est pas parvenu à faire mieux que dixième. Par conséquent, c'est Anthoine Hubert, deuxième des deux manches, qui s'empare de la tête du championnat !

Le deuxième Anthoine Hubert, ART Grand Prix, le vainqueur, Giuliano Alesi, Trident, le troisième Jake Hughes, ART Grand Prix
Podium : 2e Anthoine Hubert (ART Grand Prix), 1er Giuliano Alesi (Trident), 3e Jake Hughes (ART Grand Prix)

 Barcelone - Course 1

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 russia Nikita Mazepin  ART Grand Prix 22 34'53.480
2 france Anthoine Hubert  ART Grand Prix 22 3.649
3 united_kingdom Callum Ilott  ART Grand Prix 22 7.143
4 italy Leonardo Pulcini  Campos Racing 22 8.032
5 france Dorian Boccolacci  MP Motorsport 22 12.550
6

germany  David Beckmann

Jenzer Motorsport 22 12.790
7 france Giuliano Alesi  Trident 22 13.907
8 ecuador Juan Manuel Correa Jenzer Motorsport 22 19.443

Voir le classement complet ici

 Barcelone - Course 2

 PiloteÉquipeToursTemps/Écart
1 france Giuliano Alesi  Trident 16 33'02.326
2 france Anthoine Hubert  ART Grand Prix 16 2.077
3 united_kingdom Jake Hughes  ART Grand Prix 16 2.376
4 ecuador Juan Manuel Correa Jenzer Motorsport 16 3.295
5 france Dorian Boccolacci  MP Motorsport 16 3.593
6 finland Niko Kari  MP Motorsport 16 3.959
7 united_kingdom Callum Ilott  ART Grand Prix 16 4.904
8 finland Simo Laaksonen  Campos Racing 16 5.544

Voir le classement complet ici

Classement général 2018

 PiloteÉquipePoints
1 france Anthoine Hubert ART Grand Prix 32
2 russia Nikita Mazepin ART Grand Prix 25
3 france Giuliano Alesi Trident 23
4 united_kingdom Callum Ilott ART Grand Prix 17
5 italy Leonardo Pulcini Campos Racing 16
6 france Dorian Boccolacci MP Motorsport 16
7 ecuador Juan Manuel Correa Jenzer Motorsport 12
8 united_kingdom Jake Hughes ART Grand Prix 10
9 germany  David Beckmann Jenzer Motorsport 8
10 finland Niko Kari MP Motorsport 4

Voir le classement complet ici

Diapo
Liste

Photo de classe 2018

Photo de classe 2018
1/16

Photo de: GP3 Series Media Service

3e rang : Simo Laaksonen, Diego Menchaca, Dorian Boccolacci, Will Palmer, Niko Kari

2e rang : Tatiana Calderón, Juan Manuel Correa, David Beckmann, Julien Falchero, Joey Mawson, Gabriel Aubry, Ryan Tveter, Alessio Lorandi

1er rang : Callum Ilott, Anthoine Hubert, Nikita Mazepin, Jake Hughes, Pedro Piquet, Giuliano Alesi

Les Français sont au rendez-vous !

Les Français sont au rendez-vous !
2/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Giuliano Alesi (Trident), Anthoine Hubert (ART Grand Prix), Julien Falchero (Arden International), Gabriel Aubry (Arden International), Dorian Boccolacci (MP Motorsport)

Jake Hughes a donné le ton en essais libres, devançant ses rivaux d'une demi-seconde

Jake Hughes a donné le ton en essais libres, devançant ses rivaux d'une demi-seconde
3/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Leonardo Pulcini a créé la surprise avec la première pole position de Campos en GP3

Leonardo Pulcini a créé la surprise avec la première pole position de Campos en GP3
4/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Niko Kari a subi un problème technique dès le départ de la Course 1

Niko Kari a subi un problème technique dès le départ de la Course 1
5/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Nikita Mazepin a pris la tête à l'extinction des feux

Nikita Mazepin a pris la tête à l'extinction des feux
6/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Mazepin menait la course devant ses coéquipiers Hubert et Ilott

Mazepin menait la course devant ses coéquipiers Hubert et Ilott
7/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Le Russe a remporté la victoire, félicité par ses coéquipiers Anthoine Hubert...

Le Russe a remporté la victoire, félicité par ses coéquipiers Anthoine Hubert...
8/16

Photo de: GP3 Series Media Service

... et Callum Ilott

... et Callum Ilott
9/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Juan Manuel Correa a dépassé Alessio Lorandi et Jake Hughes pour une cruciale 8e place

Juan Manuel Correa a dépassé Alessio Lorandi et Jake Hughes pour une cruciale 8e place
10/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Correa était donc en pole pour la Course Sprint, mais Alesi a pris les devants au départ

Correa était donc en pole pour la Course Sprint, mais Alesi a pris les devants au départ
11/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Will Palmer a tenté le pari des pneus slicks, sans succès

Will Palmer a tenté le pari des pneus slicks, sans succès
12/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Tatiana Calderón est sortie de piste, enregistrant un double abandon

Tatiana Calderón est sortie de piste, enregistrant un double abandon
13/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Alesi a résisté à son compatriote Hubert pour la victoire

Alesi a résisté à son compatriote Hubert pour la victoire
14/16

Photo de: GP3 Series Media Service

C'est le quatrième succès du Français en GP3, le quatrième en Course Sprint également

C'est le quatrième succès du Français en GP3, le quatrième en Course Sprint également
15/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Prochain rendez-vous à l'occasion du Grand Prix de France, fin juin !

Prochain rendez-vous à l'occasion du Grand Prix de France, fin juin !
16/16

Photo de: GP3 Series Media Service

Prochain article GP3
Hubert : "Je rêve d'être un pilote français dans une écurie française"

Previous article

Hubert : "Je rêve d'être un pilote français dans une écurie française"

Next article

Alesi : "Je veux prouver à Ferrari que je mérite d'être là"

Alesi : "Je veux prouver à Ferrari que je mérite d'être là"
Load comments

À propos de cet article

Séries GP3
Événement Barcelone
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Giuliano Alesi , Anthoine Hubert , Nikita Mazepin
Équipes ART Grand Prix , Trident
Auteur Benjamin Vinel
Type d'article Résumé de course