Detroit, la seule "double affiche" de 2015

Alors que l’IndyCar avait intégré trois “double headers” à son calendrier ces deux dernières saisons, celui de 2015 ne compte plus qu’un rendez-vous de ce type proposant deux courses durant le même week-end. Et il se déroulera ce week-end à Detroit, Toronto étant revenu à une seule manche et Houston n’étant pas dans les plans cette année.

Après les deux premières éditions de cette “double affiche” de Detroit, les deux motoristes Honda et Chevrolet sont à égalité au nombre de victoires : deux pour le Japonais signées Mike Conway pour le Dale Coyne Racing et Simon Pagenaud avec SPM (la toute première pour lui en IndyCar) en 2013, et deux pour l’Américain à l’actif de Will Power et Helio Castroneves, tous deux pilotes Penske, il y a un an.

Vingt-trois voitures sont engagées pour ces septième et huitième manches de la saison. À noter que Sage Karam sera finalement présent sur la quatrième voiture du Chip Ganassi Racing, Sebastian Saavedra s’étant blessé au pied droit à Indianapolis (lors du carambolage dans lequel il a été impliqué avec Jack Hawksworth et Stefano Coletti) et n’étant pas prêt à reprendre du service. En revanche, l’équipe Andretti Autosport n’aligne cette fois que trois voitures: pas de Simona de Silvestro ni de Justin Wilson à Detroit, donc.

Hinchcliffe est sorti de l’hôpital

Les deux autres changements à signaler l’ont déjà été ici. Pour rappel, James Hinchcliffe, qui a quitté hier l’hôpital d’Indianapolis après une intervention chirurgicale pour soigner les blesseures à la cuisse et au bassin dues à son accident d’Indianapolis, est remplacé par Conor Daly sur la Dallara-Honda n°5 du Schmidt Peterson Motorsport. Et le Dale Coyne Racing confiera les siennes à Rodolfo Gonzalez (n°18) et Tristan Vautier (n°19).

Au sujet de cette écurie, signalons qu’elle s’est vue infliger 10000 dollars d’amende (dont 5000 avec sursis) et une mise sous probation de six courses suite à l’accident survenu devant ses stands à Indianapolis entre deux de ses voitures.

L’unique séance d’essais libres aura lieu vendredi à 16h35 heure française, avant la qualification pour la première course (suivant le système habituel de trois sessions) à partir de 20h40 et cette même course samedi à 21h50. Une courte séance de qualification de deux fois 12 minutes (les pilotes étant répartis en deux groupes), dimanche à 17h25, précédera la seconde course prévue à 21h50.

A propos de cet article
Séries IndyCar
Type d'article Preview