Andretti : Un rookie comme Alonso peut gagner l'Indy 500

partages
commentaires
Andretti : Un rookie comme Alonso peut gagner l'Indy 500
Par : Michaël Duforest
12 avr. 2017 à 12:26

Michael Andretti le sait mieux que quiconque, tout est possible aux 500 Miles d'Indianapolis, et une victoire de Fernando Alonso en tant que rookie en mai prochain n'est pas à écarter.

Michael Andretti
Le propriétaire de la voiture gagnante, Michael Andretti
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Zak Brown, directeur exécutif McLaren Technology Group
Départ : James Hinchcliffe, Schmidt Peterson Motorsports Honda mène
Stoffel Vandoorne, McLaren, Fernando Alonso, McLaren, Zak Brown, directeur exécutif de McLaren Technology Group
Fernando Alonso, McLaren, avec les médias

"Le manque d’expérience de Fernando sur les super speedways ne m’inquiète pas. Je crois que l’Indianapolis 500 est un des meilleurs endroits pour qu’un rookie débute parce qu’il y a l’opportunité d’avoir beaucoup de temps pour des essais en piste et, comme nous l’avons démontré, ils peuvent être remportés par un rookie", déclare Andretti, dont le pilote Alexander Rossi a remporté l'épreuve en 2016, pour sa première participation.

Le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, s'attend également à voir Fernando Alonso aux avant-postes le 28 mai prochain. Le moteur Honda qui équipera la monoplace de l'Espagnol a déjà remporté deux victoires cette saison en IndyCar, en autant de courses disputées.

"Fernando pourrait-il remporter l'Indy 500 cette année ? Je ne vais pas être stupide au point de faire un pronostic aussi irréfléchi, mais je m'attends à ce qu'il soit bien placé. Disons-le ainsi : l'équipe pour laquelle il va courir a remporté la course l'an dernier avec le même moteur Honda, et il est le meilleur pilote du monde. C'est une combinaison très prometteuse."

Pilote McLaren en Formule 1 en 1993, c'est donc Michael Andretti qui a été choisi pour engager la McLaren-Honda dans ces 500 Miles d'Indianapolis. Avec Brown, les deux hommes se connaissent depuis maintenant bien des années.

"Je suis particulièrement ravi d'avoir pu ramener McLaren à Indianapolis dans ma première année en tant que directeur exécutif de McLaren. Michael [Andretti] est un vieil ami et un homme que je respecte énormément, et son organisation Andretti Autosport est l'une des meilleures dans ce business. Michael a la victoire dans le sang – en témoigne le succès de son équipe à l'Indy 500 l'an dernier avec Alexander Rossi, qui fera partie des coéquipiers de Fernando à Indianapolis le mois prochain, et je ne peux être plus heureux que Fernando fasse ses débuts en IndyCar dans une des voitures de Michael."

Andretti, qui n'a jamais connu la victoire à Indianapolis en tant que pilote malgré seize participations, visera son cinquième succès en tant que propriétaire d'écurie avec six voitures engagées, plus que toute autre équipe.

"L’addition de Fernando à l’équipe porte notre nombre total d’inscrits à six, travaillant dans un effort de coopération. Ce partage d’expérience et de connaissance est ce qui fait qu’Andretti Autosport sort du lot et nous donne un avantage supplémentaire."

Avec Fabien Gaillard et Benjamin Vinel

Prochain article IndyCar
Barrichello : Alonso doit "s'attendre à l'inattendu" à Indianapolis

Previous article

Barrichello : Alonso doit "s'attendre à l'inattendu" à Indianapolis

Next article

McLaren de retour à l'Indy 500 avec Fernando Alonso !

McLaren de retour à l'Indy 500 avec Fernando Alonso !