Juan Pablo Montoya pourrait disputer plus que l'Indy 500

partages
commentaires
Juan Pablo Montoya pourrait disputer plus que l'Indy 500
Par : Michaël Duforest
7 févr. 2017 à 09:29

Le récent vainqueur de la Course des Champions, Juan Pablo Montoya, pourrait disputer l'épreuve organisée sur le circuit routier d'Indianapolis, en plus de l'Indy 500.

Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Tim Cindric, Team Penske President
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet
Josef Newgarden, Team Penske Chevrolet
Le Champion Simon Pagenaud, Team Penske Chevrolet

Vainqueur de la classique de l'Indiana en 2000 et 2015, Montoya n'a pas été conservé par Penske pour disputer la saison complète d'IndyCar en 2017, remplacé par Josef Newgarden. Il sera aligné dans une cinquième voiture de l'équipe pour les 500 Miles d'Indianapolis.

Mais à en croire le président du Team Penske, Tim Cindric, si une présence du Colombien sur l'épreuve disputée sur le circuit routier de l'Indianapolis Motor Speedway n'est pas actée, elle reste une possibilité.

"Je serais surpris si l'on faisait quelque chose avec la cinquième voiture avant le mois de mai", a-t-il déclaré sur l'application officielle de l'IndyCar. "Si l'on devait faire quelque chose, ce serait envisager d'effectuer une ou deux courses à Indianapolis. Mais je ne pense pas que nous ferions autre chose avant mai."

"Seulement" huitième du championnat 2016, alors que ses trois équipiers ont trusté le top 3 à l'issue de la saison, Juan Pablo Montoya a connu une dernière année difficile au sein du Team Penske. C'est ainsi que son remplacement par Newgarden, quatrième du championnat, a été acté en fin d'année dernière.

L'Américain arrive dans un nouvel environnement, mais il pourra compter sur le président lui-même, Tim Cindric, pour le guider, en devenant le stratège de la voiture n°2. Pour le remplacer, c'est l'ingénieur Jon Bouslog qui s'occupera de la stratégie sur la monoplace de Will Power.

"J'ai analysé où étaient nos forces et notre expérience. Jon et moi avons discuté et on a pensé qu'il fallait un peu changer tout cela. Si l'on ne démarre pas du bon pied, au moins nous saurons pourquoi. Je suis sûr que l'équipe n°12 sera compétitive avec ou sans moi, et la n°2 est en bonne forme, mais nous voulons nous assurer que la transition de Newgarden se passe bien", a ajouté Cindric.

La transition la plus récente chez Penske s'est passée en 2015, quand Simon Pagenaud a rejoint l'équipe, avec au final une onzième place au championnat. Cette année-là, le Français avait dû composer avec une équipe intégralement nouvelle, quelque chose que n'aura pas à affronter Josef Newgarden en 2017.

Prochain article IndyCar
L'IndyCar ajuste ses week-ends de course et son Push-to-pass

Previous article

L'IndyCar ajuste ses week-ends de course et son Push-to-pass

Next article

Mikhail Aleshin sera bien en IndyCar en 2017

Mikhail Aleshin sera bien en IndyCar en 2017

À propos de cet article

Séries IndyCar
Pilotes Josef Newgarden , Juan Pablo Montoya
Équipes Team Penske
Auteur Michaël Duforest
Type d'article Actualités