Au Red Bull Ring, podium et sourires pour Thomas Lüthi

Après la victoire dans la République tchèque, le porte-couleurs de la CarXpert Interwetten ne réussit pas à menacer le leadership de Morbidelli, mais… "Je ne me désespère pas, tout peut encore arriver".

Au Red Bull Ring, podium et sourires pour Thomas Lüthi
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Le casque de Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Le casque de Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Le casque de Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium : le deuxième Alex Marquez, Marc VDS, le vainqueur Franco Morbidelli, Marc VDS, le troisième Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Alex Marquez, Marc VDS, Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium: Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Podium: Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten
Thomas Luthi, CarXpert Interwetten

Thomas Lüthi n'a pas réussi à doubler l'entreprise de Brno à Spielberg dans l'onzième rendez-vous de la saison du Championnat du Monde de Moto 2.

Le centaure helvétique, après la première victoire de 2017, a animé la course autrichienne en long et en large, en donnant vie à un duel spectaculaire avec Álex Márquez pour la deuxième place, alors que Franco Morbidelli allait en toute tranquillité vers le septième succès de la saison.

Une erreur en entrant dans le virage Gösser a fait perdre au centaure helvétique le contacte avec le sommet et, par conséquent, l'a obligé à se préoccuper principalement de maintenir l'avantage par rapport aux Italiens Bagnaia et Pasini.

Le neuvième podium de la saison en onze courses satisfait beaucoup le numéro 12 de la Carxpert Interwetten, si bien qu'il espère que la querelle avec le pilote de la Marc VDS ait été un spectacle aux yeux des téléspectateurs.

 

"Quelle course excitante ! Je pense qu'Alex et moi on a fait amuser tous ceux qui ont eu l'occasion de la voir", commence "Tom".

Le duel entre les deux a-t-il détourné et même enlevé les énergies et les forces pour aller prendre Morbidelli ? "Je dirais que oui. Álex Márquez et moi nous avions la même idée : celle de nous débarrasser l'un de l'autre et aller lutter avec Franco pour la victoire".

 

Lüthi éclaircit même l'erreur commise au virage 3, épine dans le pied tout au long du week-end. "Il agit d'un virage insidieux, dans lequel je n'ai pas réussi à prendre les mesures dans tout le week-end. Dans le tête-à-tête avec Márquez, je suis arrivé trop long car j'ai pris quelques risques de plus".

Le classement au terme du Grand Prix d'Autriche voit "Tom" perdre neuf autres points par rapport au leader Morbidelli, volé à +26 du Suisse.

 

"Avoir perdu quelques points de Franco ne me fait pas désespérer. Il est difficile à battre, tout le monde le sait. Toutefois, le championnat est encore très long et tout peut arriver", les derniers mots d'un Lüthi toujours indomptable.

partages
commentaires
Morbidelli remet les pendules à l'heure en Autriche

Article précédent

Morbidelli remet les pendules à l'heure en Autriche

Article suivant

Forward Racing : peu de mètres et beaucoup de malchance en Autriche

Forward Racing : peu de mètres et beaucoup de malchance en Autriche
Charger les commentaires