Qualifs - Antonelli grille la politesse à Kent

Pour la première fois cette saison, Niccolò Antonelli s'élancera dimanche de la pole position. Et c'est déjà une deuxième victoire ce week-end pour le membre de l'académie de pilotes gérée par Valentino Rossi, car l'air de la République Tchèque lui a valu une autre grande nouvelle : la reconduction de son contrat avec l'équipe Ongetta pour 2016.

Libéré de toute pression pour son avenir immédiat, le pilote italien a su tirer son épingle du jeu durant ces qualifications qui, comme le veulent les habitudes de la catégorie Moto3, ont donné lieu à un final incertain, les prétendants aux meilleurs chronos livrant leur dernière attaque en paquet. En trouvant les bonnes aspirations - c'est le jeu - il a comblé son retard dans le premier et le dernier secteurs de la piste, un gain qui l'a installé au sommet sans laisser à ses rivaux l'opportunité de répliquer.

Danny Kent est incroyablement rapide et j'ai beaucoup à apprendre de lui.

Niccolò Antonelli

Cette pole position est la deuxième de la jeune carrière de Niccolò Antonelli, la première cette saison. Ses deux autres départs de la première ligne cette année ne lui ont pas vraiment porté chance et il peut craindre le mauvais oeil qui veille sur les polemen de Brno : dans la plus petite cylindrée, la première place en grille n'a plus été transformée en victoire depuis... 10 ans!

"J'ai bouclé un très bon tour en qualifs et je suis très content de mon chrono. Il est plus rapide que l'année dernière, ce qui montre que j'ai progressé," juge le jeune Italien, aux faux airs de Marco Simoncelli. "Mon rythme est bon et aujourd'hui on a beaucoup travaillé en vue de la course. Cette année, la piste est très difficile et il faut une moto qui fasse prendre le moins de risques possible. J'espère qu'on y est arrivé. Demain je me donnerai à 100%."

Pour deux petits millièmes seulement, Niccolò Antonelli a grillé la politesse à Danny Kent, l'homme fort du Championnat s'il en est. "C'est vraiment bien parce qu'il est incroyablement rapide et j'ai beaucoup à apprendre de lui. Demain, il sera très fort. Je vais essayer de rester avec lui et de me battre jusqu'au bout," promet-il.

Solide leader de la catégorie et déjà détenteur d'une proposition de contrat pour accéder au MotoGP avec Ducati Pramac, l'Anglais est arrivé à Brno avec la ferme intention de se racheter après un Grand Prix d'Indianapolis chamboulé par la météo et conclu à la 21e place alors qu'il n'était jamais sorti du quarté de tête cette saison.

Pilote le plus rapide en essais libres, Kent a mené grand train en qualifications, dominant les débats avant que ne sonne l'heure des attaques dans les cinq dernières minutes. S'il n'a pu résister au retour d'Antonelli, il a néanmoins réussi à conserver l'avantage sur Jorge Navarro et Fabio Quartararo, autres grands animateurs de ce week-end.

Des Français bien placés

Le jeune Français découvre le circuit de Brno et s'en sort avec les honneurs ce samedi, après une journée plus discrète hier. Alexis Masbou n'est pas en reste, auteur du cinquième temps, de loin sa meilleure qualification depuis sa pole position de Losail. Il faut dire que l'Albigeois retrouve une piste qui lui tient à coeur, celle qui lui a valu l'an dernier sa toute première victoire en Championnat du Monde. Belle qualification également pour Jules Danilo, onzième.

C'est en revanche plus compliqué pour Enea Bastianini, deuxième du Championnat mais seulement quinzième sur la grille. Quant à Zulfahmi Khairuddin et Livio Loi, ils incarnent on ne peut mieux une catégorie dont la hiérarchie joue les montagnes russes : le premier s'élancera 33e alors qu'il figurait en première ligne le week-end dernier et le Belge s'est qualifié à la 29e place six jours à peine après avoir fêté à Indianapolis sa première victoire.

Pire, Loi écope d'une pénalité de trois places et de dix minutes de réduction de son temps de warm-up pour pilotage lent et dangereux, le règlement interdisant très clairement de gêner les autres concurrents pour chercher une aspiration. Romano Fenati, que l'on a vu gagner au Mans, est lui aussi pénalisé pour les mêmes raisons.

Moto3 - Qualifications

 Pos. Pilote  Moto   Temps/Ecart 
Niccolò Antonelli Honda 2'07.667 
Danny Kent Honda 0.002
Jorge Navarro Honda 0.033
Fabio Quartararo Honda 0.148
Alexis Masbou Honda 0.219
Brad Binder KTM 0.448
Karel Hanika KTM 0.449
Efrén Vázquez Honda 0.616
Jorge Martin Mahindra 0.655
10  John Mcphee Honda 0.753
11  Jules Danilo Honda 0.816
12  Miguel Oliveira KTM 0.828
13  Juanfran Guevara Mahindra 0.850
14  Isaac Viñales KTM 0.888
15  Enea Bastianini Honda 0.931
16  Darryn Binder Mahindra 0.949
17  Remy Gardner Mahindra 0.976
18  Hiroki Ono Honda 0.978
19  Romano Fenati KTM 1.053
20  Jakub Kornfeil KTM 1.083
21  Tatsuki Suzuki Mahindra 1.189
22  Andrea Locatelli Honda 1.234
23  Lorenzo Dalla Porta Husqvarna 1.283
24  Philipp Öttl KTM 1.286
25  Gabriel Rodrigo KTM 1.394
26  Andrea Migno KTM 1.610
27  Francesco Bagnaia Mahindra 1.766
28  Niklas Ajo KTM 1.766
29  Livio Loi Honda 1.806
30  Alessandro Tonucci Mahindra 1.916
31  Stefano Manzi Mahindra 1.986
32  Maria Herrera Husqvarna 2.057
33  Zulfahmi Khairuddin KTM 2.651
34  Maximilian Kappler FTR Honda 2.759
35  Matteo Ferrari Mahindra 3.028
36  Kevin Hanus Honda 5.543
A propos de cet article
Séries Moto3
Événement Brno
Sous-évènement Samedi
Circuit Brno
Pilotes Niccolò Antonelli , Danny Kent
Équipes Snipers Team , Leopard Racing
Type d'article Résumé de qualifications
Tags brno, moto3, niccolò antonelli, pole position, qualification