Barberá devrait rejoindre Pons en Moto2 pour 2018

Héctor Barberá, pilote Avintia Ducati en MotoGP, devrait rejoindre le team Pons en Moto2 pour 2018.

Héctor Barberá est l'un des outsiders qui ont brillé lors de la saison 2016 mais a connu une campagne 2017 décevante au guidon de la GP16 de Ducati, avec une seule arrivée dans le top 10 à Barcelone. Il est devancé au championnat par son coéquipier Loris Baz, qui pilote une Ducati GP15 plus ancienne.

Avintia a déjà confirmé que le pilote Marc VDS Honda Tito Rabat allait rejoindre l'équipe en 2018, et le pilote Moto2 Xavier Siméon serait proche d'un accord pour occuper la deuxième moto de l'équipe espagnole.

Barberá se retrouve donc sur la touche, mais l'Espagnol devrait faire son retour l'an prochain en Moto2, où il a couru de 2005 à 2009, lorsque la catégorie se dénommait 250cc. Il devrait rejoindre l'équipe Pons, où le jeune Français Fabio Quartararo va perdre son guidon après une première campagne difficile dans la discipline.

"[L'an prochain], je vais retourner en Moto2", révèle Barberá à Motorsport.com. "Quand on reste en MotoGP pendant sept ans, c'est très difficile de rester devant et la Ducati est une moto très difficile. Maintenant, je veux gagner, et c'est plus facile en Moto2, car toutes les motos sont similaires, et le pilote peut faire la différence."

Barberá a remplacé Andrea Iannone, blessé, au sein de l'équipe d'usine Ducati l'an passé à Motegi et à Phillip Island, mais a chuté lors des deux courses. Âgé de 30 ans, il estime que cette expérience lui a permis de savoir que cette saison allait être difficile, car les problèmes qu'il a connus sur la moto d'usine sont ceux qu'il a rencontrés en 2017.

"Cette année, j'ai eu beaucoup de problèmes avec cette moto. Quand je freine fort, j'ai beaucoup de vibrations. C'est impossible d'attaquer."

"Quand j'ai testé cette moto l'an dernier à Motegi, ainsi qu'en Australie, j'ai chuté lors des deux courses. Je n'avais pas de bonnes sensations. Quand je l'ai testée de nouveau après le GP de Valence [l'an dernier], même problème. Après dix ou 12 courses, j'ai le même problème, c'est impossible d'attaquer. J'ai eu ce problème toute l'année", conclut Barberá.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries MotoGP , Moto2
Pilotes Héctor Barberá
Équipes Avintia Racing , Pons Racing
Type d'article Actualités