Dovizioso le moins rapide des Ducati officielles en qualifications

Le pilote italien va prendre le départ de la dernière course de la saison depuis la neuvième place sur la grille. De quoi se compliquer encore un peu plus la tâche, alors qu'il est condamné à gagner dimanche pour espérer être titré.

Dovizioso le moins rapide des Ducati officielles en qualifications
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team
Andrea Dovizioso, Ducati Team

Dans la dernière partie qui est en train de se jouer ce week-end à Valence, Andrea Dovizioso se retrouve d'ores et déjà dans une position de mise en échec par Marc Márquez. Et pour éviter que cette situation ne tourne au mat au prochain tour de jeu, la course, l'Italien va devoir se soustraire au plus vite de sa neuvième place, et tenter d'aller ravir le leadership à l'Espagnol.

Encore que cela ne sera pas forcément suffisant, le pilote Ducati devant également compter sur un faux pas de son adversaire pour espérer être titré. Dans un monde idéal, la victoire devrait se jouer dans un duel au corps à corps entre les deux hommes, comme en Autriche ou au Japon, plutôt que sur une bataille à distance basée sur des spéculations. 

Sauf que Dovizioso n'a pas signé la moindre pole position cette saison, et que la finale du championnat se déroule en plus sur le circuit Ricardo Tormo, un tracé peu favorable aux Ducati. Le moins rapide parmi les pilotes officiels, Dovizioso essaie tout de même de voir le verre à moitié plein, en constatant les progrès effectués depuis l'an passé à Cheste. "Nous sommes toujours en train de travailler très dur, et la course n'est toujours pas faite, donc nous allons essayer jusqu'au bout bien sûr. Nous savions avant d'arriver que c'était une piste difficile pour moi et la moto, mais au final nous sommes un peu plus rapides que l'an passé."

Un circuit peu favorable

Le tracé sinueux et serré de Valence n'est en effet pas de nature à souligner les qualités de vitesse de la GP17 qui, ici comme sur d'autres circuits du même acabit, a rencontré des difficultés en virage tout au long de la saison. "Je sais que la nature de chaque tracé est très importante, mais c'est d'autant plus vrai à Valence où la piste est très étriquée, et il faut être doux, ce que je ne suis pas jusqu'à présent", reconnaît Dovizioso. "[Le problème] C'est toujours dans les virages. Le fait de trouver une façon facile de freiner la moto et de tourner, c'est le point-clé."

Neuvième sur la grille, le numéro 4 pourra toujours se dire que c'est depuis cette position éloignée qu'il a remporté la course à Motegi. Mais le profil du circuit nippon était différent, et la pluie était venue se mêler aux débats. 

Ce ne devrait pas être le cas demain, et il faudra donc que Dovizioso parvienne à trouver comment combler l'écart qui le sépare des Honda. Le temps est compté à présent. "Ce n'est pas suffisant", admet-il sans ambages. "Bien sûr les deux Honda sont un peu plus rapides, et je pense que pour la course elles vont avoir un meilleur rythme. Nous savons que c'est difficile parce que tenir 30 tours en particulier si vous n'êtes pas doux dans votre pilotage c'est difficile, et c'est le point sur lequel je travaille. Nous devons améliorer certaines choses, nous avons travaillé sur les détails aujourd'hui,  et ce soir avec les ingénieurs nous allons essayer de comprendre plusieurs choses car il y a une possibilité de faire un peu mieux." 

partages
commentaires
Rossi : "Désormais la situation semble claire" pour Yamaha

Article précédent

Rossi : "Désormais la situation semble claire" pour Yamaha

Article suivant

Le MotoGP a couronné son premier Champion eSport !

Le MotoGP a couronné son premier Champion eSport !
Charger les commentaires