Lorenzo renonce au GP de Malaisie

partages
commentaires
Lorenzo renonce au GP de Malaisie
Par : Léna Buffa
3 nov. 2018 à 01:26

Jorge Lorenzo n'ira pas plus loin ce week-end : il se voit contraint de déclarer forfait pour le Grand Prix de Malaisie, qu'il a tenté de disputer malgré sa récente opération du poignet.

Ducati a annoncé que Jorge Lorenzo doit bel et bien renoncer au Grand Prix de Malaisie, ce qui constitue donc son quatrième forfait consécutif. Le pilote espagnol a bien tenté de disputer cette avant-dernière épreuve de la saison et il a pris part aux deux séances d'essais libres de vendredi, mais il semblait de toute évidence peu à l'aise malgré les antidouleurs auxquels il a eu recours avant de reprendre le guidon de sa GP18.

"Hier, Jorge a essayé de rouler, mais il avait mal et ce matin la situation de son poignet gauche ne s'est pas améliorée. Il a donc décidé, en accord avec l'équipe, de ne pas poursuivre à Sepang", indique Ducati.

Lire aussi :

C'est une série noire qui se poursuit pour le pilote Ducati, dont la bonne forme a été stoppée au départ du Grand Prix d'Aragón, fin septembre, dans un highside dont il a accusé Marc Márquez d'être en partie responsable. Alors touché au pied, il a fait son retour en piste deux semaines plus tard, en Thaïlande. Las, un problème technique a causé une nouvelle chute violente du Majorquin lors des EL2 de Buriram et, depuis, ses deux tentatives de retour ont été vaines.

Touché au poignet et à la base du radius du bras gauche, Lorenzo pensait avoir échappé à toute blessure sérieuse, jusqu'à que des examens complémentaires ne révèlent une fêlure puis un ligament endommagé, ce qui l'a obligé à renoncer aux Grands Prix du Japon et d'Australie, décision prise après qu'il a tenté de reprendre la piste à Motegi. Finalement opéré la semaine dernière, 18 jours après l'accident, il a une nouvelle fois voulu se remettre en selle aussi rapidement que possible et s'est ainsi rendu cette semaine à Sepang pour ce qui aurait dû être son avant-dernier Grand Prix avec Ducati.

Le peu de tours qu'il a bouclés en EL1 et EL2 et ses résultats − le dernier temps, à 3"5 du leader ce matin et à cinq secondes cet après-midi − ne laissaient que peu d'espoirs de voir l'Espagnol poursuivre l'expérience ce week-end, ce d'autant plus que Ducati doit mettre toutes les chances de son côté pour engranger de gros points dans l'optique des championnats constructeurs (où l'écart avec Honda s'est accru) et teams (où Yamaha a pris l'avantage).

Après Álvaro Bautista en Australie, c'est cette fois Michele Pirro, pilote d'essais Ducati, qui va remplacer Jorge Lorenzo durant la suite du Grand Prix de Malaisie.

Il restera ensuite une seule manche au Majorquin pour tenter de boucler son aventure avec Borgo Panigale sur une note positive, en l'occurrence l'épreuve de Valence au programme dans deux semaines. Celle-ci sera immédiatement suivie par un test de la plus haute importance puisqu'il doit marquer les débuts de Lorenzo avec Honda. C'est justement pour se remettre dans le bon rythme et être aussi en forme que possible en vue de ce rendez-vous que Lorenzo expliquait hier son retour à Sepang. Il va néanmoins lui falloir faire preuve d'un peu plus de patience encore.

Lire aussi :

Article suivant
Les plus belles photos du vendredi à Sepang

Article précédent

Les plus belles photos du vendredi à Sepang

Article suivant

EL3 - Viñales se rapproche du record

EL3 - Viñales se rapproche du record
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Malaisie
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Jorge Lorenzo Boutique
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités