MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Márquez : Le Dakar ? "Un rêve pour le futur que je pourrais envisager"

partages
commentaires
Márquez : Le Dakar ? "Un rêve pour le futur que je pourrais envisager"
Par :
10 janv. 2019 à 16:04

S'il n'est pas question pour le pilote Honda d'y prendre part dans un proche avenir, celui-ci ne cache pas un intérêt certain pour la célèbre épreuve de rallye-raid.

Le Dakar, dont la 41e édition a débuté dimanche dernier, continue de susciter l'intérêt de nombreux pilotes à travers le monde, y compris ceux engagés dans d'autres disciplines et dont le rallye-raid ne fait pas vraiment partie du "cœur de métier". Il en va ainsi de Fernando Alonso, selon Nasser Al-Attiyah, qui a récemment expliqué que l'ex-pilote de F1 était intéressé par l'idée d'un test au volant de son Toyota Hilux.

Lire aussi :

C'est aussi le cas de Marc Márquez, qui n'a pas caché affectionner particulièrement la célèbre épreuve, dont il suit les péripéties chaque année durant la trêve hivernale du MotoGP. "Je dois admettre que j'aime vraiment ce rallye et je le suis chaque année", a-t-il ainsi déclaré.

"C'est un test très difficile, et je suis impressionné par le niveau de compétences des concurrents ainsi que leur endurance. En tant que pilote professionnel, j'ai eu le privilège de rencontrer certains des vainqueurs : Nani Roma et Marc Coma. Si le simple fait de terminer le Dakar est en soit quelque chose déjà de difficile, remporter la course prouve que vous êtes un pilote incroyable, avec une grande aptitude pour le sacrifice et l'effort."

Le Dakar, une épreuve typée pour Márquez

On le sait, le numéro 93 est un pilote dur au mal, avide de défis et dont le caractère se révèle devant l'effort. En ce sens, aucune surprise qu'il soit sensible aux charmes et exigences d'une épreuve telle que le Dakar.

"De tous les sports mécaniques, j'aime en particulier le Dakar en raison des difficultés que cette épreuve propose", reprend-il. "Comme vous le savez, je suis plus que familier avec ces difficultés. Toutes les situations qui peuvent survenir et tous les événements imprévus qui surviennent de nulle part rendent ce test d'autant plus difficile, et c'est un régal que de voir cela chaque année."

Alors, quid d'un engagement sur la classique du rallye-raid ? Il faudra encore attendre un peu pour celui s'est fait opérer de l'épaule début décembre, et qui préfère profiter de la pause hivernale de la catégorie reine pour recharger les batteries plutôt de courir deux lièvres à la fois !

Lire aussi :

Malgré tout, l'Espagnol ne se ferme pas de portes pour l'avenir. "Même si pour le moment je suis sûr de vouloir continuer à piloter en MotoGP, le fait de participer au Dakar reste un rêve pour le futur que je pourrais un jour envisager", nuance-t-il ainsi. "C'est un test très difficile pour lequel vous devez êtres très bien préparé. Prendre part à un Dakar, ce n'est pas comme courir le dimanche, cela suppose une grande préparation, que ce soit au niveau physique, navigation, technique... pour réussir vous devez bien réfléchir et tout anticiper."

Des qualités que le quintuple Champion du monde MotoGP possède à coup sûr, même s'il faudra vraisemblablement patienter encore un peu avant de le voir les exercer sur ce type d'épreuves.

Article suivant
Etape 3 : Vauthier, le couteau entre les dents

Article précédent

Etape 3 : Vauthier, le couteau entre les dents

Article suivant

Motos, étape 4 - Brabec s'impose et déloge Quintanilla

Motos, étape 4 - Brabec s'impose et déloge Quintanilla
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar , MotoGP
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Auteur Willy Zinck