MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Une 2e place pour un Márquez qui a encore de la marge

partages
commentaires
Une 2e place pour un Márquez qui a encore de la marge
Par :
3 mai 2019 à 16:43

Le pilote espagnol s'est incliné face à Danilo Petrucci ce vendredi, mais n'a pas encore passé en revue toutes ses possibilités pneumatiques

Marc Márquez a beau ne pas avoir eu le dernier mot ce vendredi à Jerez, s'inclinant de peu (de 12 millièmes de seconde précisément) face à Danilo Petrucci, il n'en demeure pas moins l'un des favoris en vue des qualifications.

Il faut dire que l'Espagnol a été empêché de réellement améliorer à la toute fin des EL2, suite au drapeau rouge qui a momentanément interrompu la séance suite aux chutes de Karel Abraham et de Bradley Smith. Mais il est à peu près certain que l'intéressé dispose de suffisamment de ressources pour viser l'échelon supérieur.

L'incertitude Yamaha

Interrogé sur les forces en présence à Jerez ce week-end, le numéro 93 se veut néanmoins prudent et estime que l'opposition ne se résume pas à une simple rivalité entre Honda et Ducati, mais que celle-ci incorpore également les Yamaha, qui ont, elles aussi, plutôt fait bonne figure aujourd'hui. 

Lire aussi:

"Il semble que les deux pilotes d'usine Ducati sont très rapides, et j'ai aussi été capable d'avoir un très bon rythme, tout comme Crutchlow qui a fait un très bon temps au tour", débute Márquez. "Même Jorge, en particulier ce matin, a été rapide, même si dans l'après-midi il a rencontré un peu plus de difficultés. [Ça semble se résumer] Entre Honda et Ducati, mais je n'oublie pas Yamaha. J'ai suivi quelques Yamaha aujourd'hui, et il semble qu'elles ont du potentiel et qu'elles vont y arriver."

Son meilleur temps, le pilote Honda l'a signé avec le pneu dur à l'arrière de la machine, non sans avoir testé auparavant le soft. Un mélange sans doute trop tendre pour tenir la longueur d'une course, mais il reste encore à voir comment se comporte la solution intermédiaire, la gomme medium, et voir si des gains chronométriques sont possibles.

"Vous pouvez voir que mon plan aujourd'hui était l'opposé des autres car j'ai essayé de tout vérifier au niveau de la température et du pneu soft", détaille Márquez au sujet de sa stratégie du jour. "J'ai chaussé ensuite le dur utilisé dans la matinée et j'ai fait un chrono en 1'38"1, donc j'étais déjà plus rapide. Mais vous ne savez jamais car durant tout le week-end la piste évolue et ensuite vous avez besoin de comprendre, mais à un moment si la course se déroule tout de suite, l'option du pneu soft n'est pas la meilleure. Maintenant j'ai besoin d'essayer le medium à l'arrière car il semble que sa performance est bonne."

Un asphalte qui permet de travailler sur les réglages toute la journée

L'avantage en cela du nouvel asphalte est qu'il semble offrir un niveau de grip très égal quelque que soit la température. En effet, les meilleurs chronos ont pu être atteints pour la plupart, chose rare, dès la première séance d'essais libres ce vendredi, et peu de progression notables a été à signaler dans l'après-midi. 

Lire aussi:

"Le grip de la piste a beaucoup changé entre l'ancien et le nouvel asphalte", explique Márquez. "Il n'y a plus que trois ou quatre virages avec l'ancien asphalte, et vous pouvez même le ressentir au niveau des changements de réglages. Il faut s'adapter au niveau du style de pilotage. C'est vrai qu'avec ce nouvel asphalte on ressent bien le changement de température entre le matin et l'après-midi, le grip est un peu moindre mais c'est similaire. C'est important parce que vous pouvez travailler sur les réglages à la fois dans la matinée et dans l'après-midi. Cela mis à part, nous avons tout de suite commencé avec d'autres réglages car nous avons vu dès hier qu'avec le nouvel asphalte la moto travaille d'une façon différente."

Il sera donc intéressant de voir quelle est la marge de progression réelle du tenant du titre, et de voir si l'usage du pneu medium demain pourra l'aider dans cette optique.

Article suivant
Zarco espère toujours accéder directement à la Q2

Article précédent

Zarco espère toujours accéder directement à la Q2

Article suivant

La contre-performance de Rossi, une histoire de mauvais mariage

La contre-performance de Rossi, une histoire de mauvais mariage
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Essais Libres 2
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Marc Márquez Alentà Boutique
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Willy Zinck