Maverick Viñales a changé sa méthode de travail

Seul rookie doté d'une machine Factory cette saison, Maverick Viñales est l'étoile montante du MotoGP. A tout juste 20 ans, et à peine un an et demi après son sacre en Moto3, d'aucuns jugeaient son arrivée en catégorie reine très prématurée, là où les responsables de l'équipe Suzuki assuraient qu'ils détenaient un diamant brut qui ne tardera pas à révéler toute l'étendue de son talent. Dix courses plus tard, le jeune Espagnol ne déçoit pas. Si Aleix Espargaró, plus expérimenté, s'est naturellement emparé du leadership de l'équipe, Viñales poursuit son apprentissage de la catégorie sans heurt.

En passant le cap de la mi-saison, il a même décidé de modifier en profondeur son approche des Grands Prix et d'adopter une stratégie plus similaire à celle qui prévaut habituellement en MotoGP, à savoir profiter de chaque séance d'essais libres pour préparer la course, notamment en évaluant son rythme en pneus usés. S'il n'en oublie pas pour autant l'importance du time attack, il le réserve au moment le plus opportun du week-end, à savoir les EL3, dernière des trois séances qui désignent les dix pilotes directement sélectionnés pour la Q2.

"Avec mon team, on a opté pour un changement de stratégie dans notre approche des essais. On a décidé de ne pas tout de suite viser le top 10 - synonyme d'accès direct à la Q2 - mais de se concentrer sur la recherche du meilleur set-up possible afin d'obtenir un rythme régulier, puis de progresser à partir de là," explique Maverick Viñales. "Cette idée est née de l'impression que je suis tout le temps régulier en course, mais avec un point de départ trop lent pour me permettre de me battre avec les meilleurs."

"Indy m'a apporté des réponses importantes quant à ma nouvelle approche du week-end de course," se félicite le jeune Espagnol. "Avec le team, on a décidé de franchir un nouveau cap dans mon évolution en changeant notre façon de procéder pendant les séances de vendredi et samedi et je dois dire qu'à Indy cela m'a permis de me sentir très en confiance et à l'aise."

Actuellement dixième du Championnat avec pour meilleur résultat sa sixième place à Barcelone, Maverick Viñales poursuit avec gourmandise son apprentissage studieux et enthousiaste de la catégorie reine. "Je me sens soutenu par l'équipe et par l'usine et je sais que l'on peut viser de meilleurs résultats. Je grandis, je gagne en expérience course après course et ma GSX-RR progresse elle aussi," se félicite-t-il.

Au terme de la première journée d'essais libres du Grand Prix de République Tchèque, l'Espagnol figure au treizième rang du classement combiné, ce qui est donc pour l'instant insuffisant pour accéder à la Q2. Il réserve sa recherche du chrono pour les EL3, ce matin, et peut d'ores et déjà se satisfaire d'avoir travaillé en pneus usés, une préparation idéale pour la course de dimanche.

 

A propos de cet article
Séries MotoGP
Événement GP de République Tchèque
Sous-évènement Essais Libres Vendredi
Circuit Brno
Pilotes Maverick Viñales
Équipes Team Suzuki MotoGP
Type d'article Actualités
Tags Maverick Viñales, motogp, rookie, suzuki