Viñales : "On a encore beaucoup de travail"

Malgré le très bon rythme affiché aux tests de Losail, Maverick Viñales veut continuer à travailler sur les faiblesses de la Yamaha.

Viñales : "On a encore beaucoup de travail"

Un tour rapide en fin de journée a permis a permis à Maverick Viñales de réaliser le meilleur temps ce jeudi à Losail, restant cependant à 0''061 du record de la piste, établi par Jack Miller la veille. Le pilote Yamaha est satisfait de performances affichées durant cette journée, tant dans le time attack que dans les relais longs, mais les chronos du jour ne lui ont pas fait oublier les faiblesses de sa machine.

"Je pense qu'on a encore beaucoup de travail", a déclaré Viñales au site officiel du MotoGP. "On sait qu'on peut être très rapide sur un tour et dans le rythme, mais on connaît nos points faibles. On travaille énormément sur ça. Il reste un jour donc je vais vraiment me concentrer pour progresser dans les départs et dans le premier tour, avec le réservoir plein. Demain, je devrais faire un relais long. J'ai fait des relais longs, mais pas autant qu'une course. On verra. Au final, il faut essayer de prendre de très bons envols, d'être premier dans le premier tour et d'attaquer comme des fous. Notre moto fonctionne bien dans ce domaine."

Viñales partage ses essais entre trois machines différentes, ce qui lui permet de confirmer que la version dont il disposera cette année lui convient : "Il y a la 2020, la 2021 et une différente. Il faut tout essayer. Aujourd'hui, on a testé beaucoup de choses. Je n'ai pas pu me concentrer pour être rapide en piste mais à la fin, j'ai fait deux ou trois bons tours et ça s'est bien passé. On était assez rapide, ce qui est toujours positif, mais ce qui me satisfait vraiment, c'est que je me sens vraiment bien sur la nouvelle moto."

L'Espagnol a effectué de nombreuses simulations de départ depuis le début des tests et joué sur différents aspects techniques pour progresser dans ce domaine, les places perdues dans le premier tour lui ayant souvent coûté de bons résultats par le passé. "C'est dur parce qu'on essaie de faire des progrès sur la mécanique, pas seulement sur la procédure de départ mais aussi mécaniquement sur l'embrayage, donc on teste beaucoup de choses", a expliqué Viñales. "On fait des progrès, c'est sûr, étape par étape. On n'est pas encore au niveau que l'on veut, donc demain on va encore essayer."

Lire aussi :

Yamaha brille depuis le début des tests, ce qui s'est concrétisé par un triplé de la marque ce jeudi, mais Fabio Quartararo a exprimé son inquiétude quant à la capacité de la M1 à briller sur des pistes offrant moins d'adhérence. Maverick Viñales reste confiant, avec l'espoir que Yamaha puisse trouver des solutions pour conserver ce niveau de performance quand le grip sera plus faible.

"On travaille énormément sur ça. Évidemment, on ne saura pas avant [d'arriver sur des circuits qui n'ont] pas d'adhérence. C'est difficile mais on travaille énormément donc on espère qu'avec un bon état d'esprit, quand il y aura peu d'adhérence, on pourra utiliser le châssis pour utiliser la vitesse en courbe et éviter ce problème. On verra. On est très curieux de faire des tests avec peu de grip parce que pour le moment, les sensations sont très bonnes, les chronos viennent facilement. On verra si on peut faire les mêmes performances et être aussi devant avec peu de grip."

Yamaha a tenté de simuler des conditions avec une faible adhérence, une chose difficile à Losail après plusieurs journées d'essais qui ont vu les pilotes déposer énormément de gomme sur l'ensemble du tracé : "On s'est beaucoup concentré pour essayer de rouler avec peu de grip, ce qui est difficile parce que la piste offre beaucoup d'adhérence, c'est incroyable. C'est dur de dire si on est prêt pour cette situation. Comme vous le voyez, tous les tours sont super rapides. Je me sens bien sur la moto, ce qui est toujours important, et les derniers tours avec les pneus sont toujours bons. C'est sûr que ce sera différent en course mais on reste optimistes parce qu'on pense que la moto est prête, donc c'est le plus important."

Maverick Vinales, Yamaha Factory Racing

partages
commentaires

Related video

Photos - La journée de jeudi à Losail
Article précédent

Photos - La journée de jeudi à Losail

Article suivant

Miller satisfait de sa simulation de course malgré des gommes usées

Miller satisfait de sa simulation de course malgré des gommes usées
Charger les commentaires