MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Nakagami espère pouvoir reprendre le guidon fin janvier

partages
commentaires
Nakagami espère pouvoir reprendre le guidon fin janvier
Par :
2 déc. 2019 à 14:55

Remplacé par Johann Zarco en fin de saison afin de se faire opérer de l'épaule, le pilote LCR retrouvera sa place en 2020 et prévoit une reprise douce fin janvier pour se remettre dans le bain.

Opéré à l'épaule au mois d'octobre, Takaaki Nakagami espère pouvoir être remis à temps pour le début des essais de pré-saison, le 7 février à Sepang. Au préalable, il prévoit de tester ses sensations au guidon d'un autre type de moto fin janvier, afin de se rassurer sur ses capacités à piloter après plusieurs mois d'interruption.

Le pilote japonais a dû mettre prématurément fin à sa saison après son Grand Prix national, fin octobre, alors qu'une blessure de l'épaule datant de la course d'Assen, quatre mois plus tôt, lui avait causé des douleurs et un manque de forces qu'il a longtemps tenté de masquer. Lui qui a essayé de cacher ses difficultés à son équipe jusqu'au dernier moment a disputé huit Grands Prix après cette chute et a pu sentir qu'il perdait peu à peu de sa performance, jusqu'au moment où l'opération est devenue incontournable.

Lire aussi :

Comme pour d'autres pilotes concernés par des blessures de l'épaule, et notamment Marc Márquez et Miguel Oliveira en ce moment, les délais de récupération sont longs et la pause hivernale en est donc fortement impactée. "Je pense remonter sur une moto autour du 20-25 janvier, une petite moto comme du motocross mais sans sauts. Ne pas piloter entre Motegi et [le test en] Malaisie, ce sera difficile, alors j'espère que fin janvier je pourrai prendre le guidon d'une moto", a expliqué Nakagami lors de sa visite sur le GP de Valence, où il s'est confié sur les difficultés qu'il a rencontrées.

"Pour le moment ce que je dois faire c'est me reposer, avoir moins de stress", expliquait alors le pilote japonais. Prêt à prendre la direction du Japon pour y passer sa convalescence, il savait que le maître-mot serait désormais la patience. Déjà libéré de ses points de suture, il pouvait commencer à faire de petits mouvements depuis quelques jours à peine. "Jour après jour, je vais essayer d'augmenter l'angle [de mouvement] et de faire des exercices. Vraiment des exercices de base, mais pour moi c'est très dur", admettait-il.

"Les cinq premiers jours il m'était impossible de dormir. Mais au bout d'une semaine ça s'améliore et il y a moins de stress. Bien sûr j'ai eu du stress parce que ce n'est pas la vie normale, mais jour après jour ça s'est amélioré", expliquait le pilote. "Au bout de dix jours, on passe quelques examens pour [évaluer] les exercices et je pourrai alors commencer l'étape suivante, comme porter des poids d'un ou deux kilos et reprendre un entraînement basique. Pour le moment, je ne peux rien faire, je ne peux pas mettre de stress sur mon épaule, et les journées sont très ennuyeuses."

"Maintenant tout va bien, mais le médecin a dit que ce qu'il a vu à l'intérieur de l'épaule était plutôt un désastre. Ils ont tout nettoyé sur l'os et il a très bien soigné la blessure", admettait Takaaki Nakagami au sujet de l'opération de deux heures qu'il a subie et qui visait à retirer du cartilage endommagé. "L'opération a été un succès, tout va bien. Il y avait beaucoup de dégâts. Je me sens de mieux en mieux jour après jour, ça avance petit à petit, les sensations s'améliorent. J'aimerais avoir l'opportunité de revenir pour les tests hivernaux, on verra pour Sepang. Ce sera serré, mais on va faire de notre mieux."

Avec Michaël Duforest

Article suivant
Rossi et Marini vainqueurs des 100 km dei Campioni

Article précédent

Rossi et Marini vainqueurs des 100 km dei Campioni

Article suivant

Stoner révèle souffrir de problèmes de fatigue chronique

Stoner révèle souffrir de problèmes de fatigue chronique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Pilotes Takaaki Nakagami
Équipes Team LCR
Auteur Léna Buffa