Yamaha dévoile la nouvelle moto de Rossi et Viñales pour 2018

Neuf jours après Ducati, Yamaha a dévoilé à son tour la machine qui défendra ses couleurs en 2018, et censée lui permettre de figurer de nouveau parmi les prétendants au titre.

Yamaha dévoile la nouvelle moto de Rossi et Viñales pour 2018
La moto de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La moto de Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La moto de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La moto de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La moto de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
La moto de Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing
Les motos de Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Maverick Viñales, Yamaha Factory Racing

Ducati avait donné le coup d'envoi en début de semaine dernière des présentations des futurs prototypes qui évolueront en 2018 sur la grille du MotoGP, et c'était au tour de Yamaha aujourd'hui, peu après midi, de dévoiler sa nouvelle moto pour l'exercice qui s'annonce. 

Et c'est peu de dire que l'enjeu est de taille pour le constructeur japonais cette année, qui aura à cœur de se rattraper après une saison 2017 qui a été la moins prolifique en termes de résultats pour la marque aux trois diapasons depuis 2007, et notamment sertie de "seulement" quatre succès et d'une troisième place finale au championnat des constructeurs, derrière Honda et Ducati.

C'est donc à Madrid, dans le Centre de Création Contemporain, que Yamaha a révélé la nouvelle YZR-M1, dont la raison d'être au cours de la prochaine campagne ne peut consister qu'à apporter à l'équipe une nouvelle couronne mondiale.

Un nouveau prototype qui n'est comme toujours qu'une version temporaire, en attendant les premières évolutions tirées des prochains essais collectifs, dont la première salve est prévue en Malaisie à partir de dimanche. En attendant la version définitive, la principale nouveauté au niveau de la livrée se situe sur les flancs de la Yamaha, avec le logo du sponsor titre, Movistar, toujours proéminent, mais dont la couleur passe du vert au blanc.

Rendre la moto plus régulière

Lin Jarvis absent en raison d'un petit problème de santé, c'est Massimo Meregalli, directeur du team Movistar Yamaha MotoGP, qui a confirmé l'objectif principal de l'équipe, qui est bien sûr de renouer avec le sommet de la hiérarchie. "Je suis convaincu que si nous pouvons rendre la moto plus régulière pour nos deux pilotes, nous allons pouvoir nous battre pour le titre. Le titre, ce sera notre objectif principal pour cette année."

La régularité a en effet été le talon d'Achille de la précédente M1, très gourmande au niveau des pneus. Sur ce point, le responsable italien espère que le travail effectué au niveau de l'électronique va porter ses fruits cette saison. "Au terme de ces cinq premiers jours d'essais, nous avons déjà pu établir une base pour la moto, que Valentino et Maverick vont pouvoir utiliser à Sepang", reprend le transalpin. "Il faut d'ailleurs que nous confirmions en Malaisie ce que nous avons pu déterminer en novembre dernier. Nous allons travailler sur l'électronique, un domaine où nous avons souffert l'an passé, notamment au niveau de la gestion des pneus."

Pour le mieux placé des deux pensionnaires de Yamaha, Maverick Viñales, qui en 2018 tirera sa deuxième cartouche avec la marque nippone, l'idée est aussi de se montrer plus constant afin de soutenir l'objectif d'un titre sur toute la durée du championnat, à l'inverse de l'an passé. "L'objectif reste le même : être prêt dès le début, et être en capacité de se battre pour le podium lors de chaque course, ce afin de viser le titre en fin de saison", a confirmé l'Espagnol, qui a profité de la présentation du jour pour annoncer une prolongation de deux années supplémentaires de son contrat avec la marque d'Iwata, qui court donc à présent jusqu'à la saison 2020 incluse. "Nous sommes passés à côté l'an passé, mais nous allons faire tout notre possible cette année." 

À voir donc si la nouvelle Yamaha permettra à ses deux pilotes de s'affirmer comme candidats crédibles pour le gain du championnat. En ce sens, les premiers essais collectifs prévus à Sepang du 28 au 30 janvier seront capitaux pour la marque japonaise. 

partages
commentaires
Viñales annonce qu'il reste deux ans de plus chez Yamaha

Article précédent

Viñales annonce qu'il reste deux ans de plus chez Yamaha

Article suivant

Certain de rester jusqu'en 2020, Viñales ne veut penser qu'à la course

Certain de rester jusqu'en 2020, Viñales ne veut penser qu'à la course
Charger les commentaires