Pol Espargaró juge ses progrès trop tardifs

Pol Espargaró est satisfait d'avoir encore été dans le bon rythme à Portimão, même si l'incident avec Iker Lecuona l'a peut-être privé d'un meilleur résultat. Le pilote Honda regrette surtout que ses progrès surviennent si tard dans la saison.

Pol Espargaró juge ses progrès trop tardifs

C'est à la sixième place que Pol Espargaró a été classé au Grand Prix de l'Algarve, un résultat qui ne reflète peut-être pas ce dont il était capable. Il occupait en effet déjà cette position en début d'épreuve, dans la roue d'Álex Márquez, qui s'est battu pour le podium avec Jack Miller jusqu'à la fin, mais un dépassement musclé d'Iker Lecuona l'a contraint à passer dans le dégagement du premier virage.

Espargaró n'était plus que neuvième après cet incident. Une nouvelle erreur de Lecuona, la chute de Fabio Quartararo et un dépassement sur Jorge Martín lui ont permis de retrouver la position qui était la sienne après le premier tour mais il est convaincu qu'un meilleur résultat aurait été possible sans le temps perdu avec le pilote Tech3, sans pour autant incriminer son compatriote.

"Je pense que ça a tout compromis", a déploré le Catalan. "J'étais derrière Álex, je pensais pouvoir me battre pour le podium, j'étais fort. Plus la course avançait, plus j'étais confiant avec le pneu dur à l'arrière, que je n'avais pas testé avant. Mais je pense qu'Iker en a trop fait. En un sens, je peux le comprendre. Il a presque fini son passage actuel en MotoGP, il est jeune, il faisait un bon week-end et il était surexcité. J'en ai un peu fait les frais."

"Iker m'a fait passer hors de la piste et j'ai perdu le contact avec lui, les deux Ducati [Pramac] et Fabio. Quatre [trois en fait, ndlr] pilotes m'ont doublé à cause de ça et je n'ai pas pu les repasser aussi vite que ce que je voulais. J'ai tout vu : la chute de Quartararo, Iker qui est encore sorti large... Ce n'est pas facile d'être rapide et de rouler à son rythme [dans ces conditions]. Je pense que ma course a été bonne. J'ai été rapide, bon. Parfois, des situations que l'on ne peut pas contrôler surviennent, mais je pense qu'on a fait une bonne course."

Espargaró restait sur un podium à Misano, son premier avec Honda, et il pense avoir enfin eu le déclic dont il avait besoin pour être performant sur cette moto, mais regrette d'avoir fait ces progrès alors que la saison est presque terminée : "Les sensations sont très bonnes en ce moment, ce qui est dommage c'est que la saison touche à sa fin et que ça arrive très tardivement. Mais c'est vrai que la deuxième place à Misano et le fait d'avoir été proche de me battre pour le podium à Portimão, c'est important. Ça apporte beaucoup de sécurité à l'équipe et de tranquillité d'esprit à Honda. Et ça signifie que nous avons une dynamique de travail différente et que nous sommes tous plus optimistes dans l'équipe d'usine."

Pol Espargaró

Pol Espargaró

Dans un week-end où Repsol Honda était privé de Marc Márquez, Pol Espargaró était particulièrement attendu et Alberto Puig se réjouit des performances affichées par le #44. "Je pense que globalement, le week-end a été bon", a souligné le patron de l'équipe officielle. "Pol Espargaró a été constant chaque jour et il a été bon en course. Il démontre clairement qu'après un début de saison difficile, il comprend la Honda et parvient à rouler dans le groupe de tête. Il fait les chronos que l'on attendait de lui quand on l'a recruté."

Puig estime que l'incident avec Lecuona a peut-être coûté le podium à son pilote : "Ça l'a fait chuter dans le classement et c'était difficile de reprendre le terrain perdu. Sa course était assez bonne pour être dans le top 3 ou le top 4, avec Álex et Miller. Mais c'est la course et ces incidents peuvent arriver, on doit rester concentré et continuer. Nous sommes satisfaits des progrès de Pol depuis quelques courses."

Un choix de pneus efficace... et inattendu

La bonne course de Pol Espargaró a en partie été favorisée par Álex Márquez. En EL4, le représentant du team LCR a en effet vu des pilotes de marques rivales réaliser de bons temps avec le pneu dur à l'arrière et il a décidé de l'utiliser. Il a lui aussi été performant, ce qui a poussé Espargaró à prendre cette gomme à son tour pour la course, même s'il ne l'avait pas véritablement évaluée jusque-là et que Michelin déconseillait même de le faire. De son propre aveu, ce pneu a fonctionné "mieux que prévu" et il a tenu à remercier Álex Márquez pour son initiative.

"J'ai été choqué par le niveau du pneu, mais il m'a fallu plusieurs tours pour le découvrir, pour voir où je pouvais attaquer, quels étaient ses points faibles. Je n'avais fait qu'un tour avec [ce pneu] durant tout le week-end. Taka l'a utilisé dans [le warm-up], il a fait quelques tours avec, Álex l'a utilisé, il a fait huit ou neuf tours, donc ils savaient à quoi s'attendre."

"J'ai abordé la course totalement à l'aveugle, avec un pneu que je n'avais pas testé. J'avais un peu peur dans les premiers tours. Après ce qu'il s'est passé avec Iker et le reste, je suis un peu reparti de zéro et je me suis dit 'OK, allons-y', j'ai essayé de rouler à mon rythme. Immédiatement, j'étais dans la fenêtre moyenne à haute des 1'39 et j'étais sous le choc. C'était bien meilleur que ce que j'attendais."

"En fait, les techniciens de Michelin disaient que ce n'était pas un pneu pour nous", a précisé Espargaró. "Nos analyses disaient que c'était un pneu trop dur pour nous et tout portait à croire qu'il ne fallait pas l'essayer. Je ne sais pas pourquoi Álex l'a testé mais ça a marché. C'est important. Ce qu'Álex a fait ce week-end a été excellent. Il a fait une très bonne course, mais grâce à lui, on a tous utilisé le dur et ça nous a tous rendus plus performants. Álex mérite vraiment sa position, pour son rythme en course mais aussi pour son travail durant le week-end. Il a fait un très bon week-end."

Lire aussi :

partages
commentaires
Dovizioso : "Les résultats, il faudra en parler l'année prochaine"
Article précédent

Dovizioso : "Les résultats, il faudra en parler l'année prochaine"

Article suivant

Mir attend des nouveautés : "Suzuki a réalisé la situation"

Mir attend des nouveautés : "Suzuki a réalisé la situation"
Charger les commentaires