MotoGP
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Un duel perdu face à Petrucci mais de précieux points pour Rins

partages
commentaires
Un duel perdu face à Petrucci mais de précieux points pour Rins
Par :
17 juin 2019 à 08:00

Le pilote Suzuki a assuré le spectacle avec son rival de chez Ducati dimanche à Montmeló, mais a dû s'incliner, la faute à un pneu récalcitrant.

Álex Rins revient de loin ! Le pilote Suzuki est en effet passé entre les gouttes dimanche après-midi, se tenant d'abord à l'écart du carambolage causé par Jorge Lorenzo, avant de réchapper à une glissade à haute vitesse dans le virage 3, un contact avec Danilo Petrucci dans le virage 4, et enfin un tout droit précédé de multiples ruades de sa machine dans le premier tournant ! 

Lire aussi:

À l'arrivée, le numéro 42 a terminé au pied du podium. Un bon résultat même si le Barcelonais aspirait sans doute à figurer à minima sur le podium sur ses terres. Mais un problème sur le flanc droit de son pneu lui a engendré de nombreux problèmes. "J'avais beaucoup de glissade dès lors que je me retrouvais sur le flanc droit de la moto", a-t-il expliqué après la course. "C'était difficile de garder le pneu arrière dans un bon état. J'ai commencé à attaquer, et honnêtement au début c'était dommage qu'il y a eu cet accident car cela a permis à Márquez de prendre quelques mètres d'avance, et ensuite j'ai perdu beaucoup de temps avec Petrucci. Mais malheureusement nous avions un problème avec le pneu, car j'ai eu un feeling que je n'avais jamais eu jusqu'ici au cours du week-end." 

"Le problème, c'était le pneu en lui-même. Il y avait un problème avec le flanc droit du pneu. Hier j'ai été en mesure d'afficher un très bon rythme de course avec des pneus très usés, et lors d'autres courses j'ai eu l'occasion de faire plus de dépassements et le pneu était toujours bien."

En lutte avec Petrucci durant la quasi-totalité de la course, Rins, a dû finalement s'avouer vaincu devant la témérité de l'Italien, qui en dépit de quelques passes d'armes rugueuses a résisté jusqu'au bout pour s'offrir un troisième podium d'affilée. "J'étais plus rapide que Petrucci dans les entrées de virage, mais après nous avons beaucoup perdu à cause des pneus à l'accélération", a poursuivi le pilote Suzuki. "Quand je l'ai doublé, j'ai essayé d'attaquer pour creuser l'écart, mais c'était impossible."

Lire aussi:

Des problèmes de pneus délétères pour le résultat

En cause donc, les gommes du pilote espagnol, qui lui ont occasionné plusieurs frayeurs en course, dont celle du virage 3. Un problème qui a joué dans la balance au moment de ferrailler avec Petrucci. "Au début de la course, quand je suis entré dans le virage 3, j'ai complètement perdu l'arrière. C'est étrange car ce n'était pas arrivé de tout le week-end", reprend-il. "J'ai utilisé le medium à l'arrière, qui regroupe trois mélanges en un seul. Avec le mélange qui était au milieu [de la bande de roulement], la traction était parfaite. J'ai dépassé Petrucci dans le virage 4, mais il a été en mesure de me suivre et de franchir un cap supplémentaire. C'était difficile pour moi car par exemple pour le premier virage, l'approche dans la ligne droite était bonne, mais quand j'inclinais la moto, l'arrière était incontrôlable. J'ai été proche de la chute à cet endroit, mais il faut que nous analysions tout. Demain nous avons quelques éléments à essayer, donc nous allons voir ce que ça donne."

Si Rins a perdu trois points dimanche au championnat face à Petrucci, il a tout de même réalisé une bonne opération en revenant à seulement deux unités d'Andrea Dovizioso, actuel dauphin de Marc Márquez. Une bonne rampe de lancement avant la prochaine manche à Assen, où il avait signé son deuxième podium en MotoGP, avec une deuxième place.  

Article suivant
Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté

Article précédent

Smith accroche Espargaró et met Aprilia en difficulté

Article suivant

Miller a été surpris quand Crutchlow est "passé à Mach1" !

Miller a été surpris quand Crutchlow est "passé à Mach1" !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Catalogne
Catégorie Course
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Alejandro Álex Rins Navarro
Auteur Willy Zinck