Pas de miracle pour Rossi, 6e et finalement plutôt content

partages
commentaires
Pas de miracle pour Rossi, 6e et finalement plutôt content
Par : Léna Buffa
12 août 2018 à 17:21

Quand un nonuple Champion du monde se dit content d'obtenir une sixième place, on mesure toute la teneur des difficultés actuellement traversées par le pilote et son équipe. Or c'est bien un Valentino Rossi souriant qui a dressé le bilan de son GP d'Autriche.

Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing

Valentino Rossi ne se faisait pas d'illusions, aussi est-il plutôt satisfait de sa sixième place en course, obtenue en s'élançant d'une lointaine 14e position sur la grille. Après avoir enregistré sa plus faible qualification de l'année, il décroche aussi son plus mauvais résultat à la régulière, à la seule exception d'un GP d'Argentine où sa 19e place était le fruit d'une chute.

"Quand je pars de chez moi, je veux toujours me battre pour le podium", souligne le Docteur, obligé de revoir ses attentes au gré des pistes, plus ou moins favorables. Or, cette semaine, clairement, il n'y a pas eu de miracle sur le circuit qu'il décrivait d'emblée comme l'un des "pires" pour sa M1. "Je pense que c'était le maximum qu'on pouvait faire, parce que je partais trop loin et mon rythme n'avait rien de super."

Lire aussi :

"Au final, je suis assez content de la course, parce que je me suis amusé", retient le pilote Yamaha. "Je suis bien parti, je suis content d'avoir réussi à m'en sortir dans les deux premiers virages, parce que quand on part d'aussi loin c'est très dangereux. Ensuite j'ai fait une bonne course, j'ai fait des dépassements."

Onzième au terme du premier tour, Valentino Rossi s'est rapidement défait d'Andrea Iannone, puis il a trouvé l'ouverture sur Johann Zarco dans la sixième boucle. Aleix Espargaró a été le suivant à subir sa loi, après quoi le numéro 46 s'est employé à grappiller peu à peu les dixièmes le séparant de Tito Rabat pour ravir la septième place à l'Espagnol dix tours plus tard. Álex Rins allait ensuite être la dernière victime de la remontée du Docteur, finalement sixième sur la ligne d'arrivée.

Classé à 14 secondes du vainqueur et à moins d'une seconde de Petrucci, cinquième, Rossi estime qu'il a presque exploité au maximum ce qui était son potentiel sur cette piste. "Ce matin, au warm-up, on a testé une modification de réglages qui m'a tout de suite plu. Ça ne m'a pas apporté beaucoup de vitesse en plus, mais ça m'a permis d'être beaucoup plus constant en pneus usés. J'ai donc fait la course avec mon rythme et j'ai réussi à remonter. Dans mes calculs, j'espérais une septième ou une huitième place, et j'ai fait sixième alors c'est encore mieux", se félicite-t-il. "Si j'avais pu partir un peu plus haut, j'aurais pu me battre contre Petrucci pour le top 5. Malheureusement à partir de Crutchlow, ils étaient plus rapides que moi."

Lire aussi :

Aurait-il pu faire mieux avec plus d'essais libres sur le sec ? "Avant toute chose, le plus gros problème pour moi c'est que la moto a cassé en EL1, or c'était la seule séance permettant d'accéder à la Q2. Si j'avais fait la Q2, j'aurais peut-être pu faire un chrono et partir de la troisième ligne, et ensuite j'aurais pu me battre contre Petrucci parce que mon rythme était un peu meilleur que le sien. Cal [Crutchlow] ou le top 3, non, mais j'aurais pu terminer cinquième."

Les pilotes Ducati ? "Ils me battront tous les deux"

Il est désormais l'heure de clore le chapitre de ce Grand Prix, qui n'aura donc pas été moins rude à vivre qu'il ne l'avait pressenti, sur une piste taillée pour les Ducati. Les prochains rendez-vous, fixés à Silverstone puis Misano, devraient théoriquement être plus favorables à la M1 et Rossi a bien l'intention d'en profiter pour en être plus récompensé que cette semaine, en exploitant là aussi son potentiel maximal.

"On savait que sur cette piste on allait devoir souffrir ; on souffre tantôt plus tantôt moins selon les circuits, alors j'espère que sur les prochaines courses on arrivera à être un peu plus compétitifs", souligne-t-il. "Celle-ci est l'une des pires pistes [pour nous], et peut-être peut-on moins souffrir sur certaines autres, comme à Silverstone ou Misano."

Lire aussi :

"Silverstone a été l'une des plus belles courses de l'année dernière, parce que je suis parti de la première ligne, je me suis tout de suite porté devant et j'ai fait 16 tours en tête. À un certain moment, j'ai même pensé que j'allais gagner, mais Dovizioso et Maverick m'ont battu", rappelle-t-il, désormais curieux de voir s'il peut se mêler la semaine prochaine aux trois hommes qui viennent de dominer les courses de Brno et du Red Bull Ring. "Je crois qu'on peut être rapides, il faut voir à quel point ils le seront tous les trois, si là-bas aussi ils seront plus compétitifs que l'année dernière."

"Moi, j'aimerais me battre toujours pour le podium, au moins ça, or jusqu'à présent cette année ils ont tous les trois été plus rapides sur pratiquement toutes les pistes. Ce sera donc dur mais il faut qu'on essaye. J'espère que sur les prochaines pistes, plus techniques, on pourra être un peu plus proches", suggère Rossi, qui compte à présent 12 points d'avance sur Lorenzo et 13 sur Dovizioso… trop peu pour être à l'abri, à ses yeux : "A l'heure actuelle, si je suis réaliste, je pense qu'ils me battront tous les deux, parce qu'ils ne sont pas trop loin et surtout ils sont plus rapides." La phase de résistance semble donc avoir commencé pour Rossi...

Prochain article MotoGP
Dovizioso a payé cher son incapacité à passer Lorenzo

Previous article

Dovizioso a payé cher son incapacité à passer Lorenzo

Next article

De la déception mais pas de regrets pour Zarco

De la déception mais pas de regrets pour Zarco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Valentino Rossi Shop Now
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Réactions