MotoGP
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé

Finir la course, le "seul objectif" de Johann Zarco

partages
commentaires
Finir la course, le "seul objectif" de Johann Zarco
Par :
5 mai 2019 à 16:35

Johann Zarco a connu une nouvelle course difficile avec sa KTM à Jerez de la Frontera, mais a pu étudier de près son équipier Pol Espargaró dans la première partie de l'épreuve.

Pour le retour du MotoGP en Europe, Johann Zarco ramène deux points du Grand Prix d'Espagne à Jerez. Un maigre bilan, mais qui n'occulte pas quelques points positifs trouvés lors de ces trois jours andalous.

Toujours est-il que le pensionnaire de l'équipe officielle Red Bull KTM Factory Racing a connu un Grand Prix difficile, même s'il a pu ferrailler avec son équipier Pol Espargaró en début d'épreuve. Il lui a toutefois fallu baisser de rythme en fin de course, et simplement finir pour récolter les deux points qui lui étaient promis après l'abandon de Fabio Quartararo et les chutes de Francesco Bagnaia et Jack Miller

Lire aussi:

"[Course] difficile, comme d'habitude, je voulais dépasser plus de pilotes mais ce n'était pas possible pour moi, j'étais trop à la limite pendant toute la course, et je perdais beaucoup à l'accélération. Quand tu perds trop à l'accélération, c'est compliqué de dépasser les pilotes au freinage car t'es toujours un peu trop loin pour tenter quelque chose. J'ai pu garder un peu de rythme et j'ai eu quelques dépassements avec Pol, mais ensuite il a pris un bon rythme et j'ai pu le suivre jusqu'à mi-course puis j'ai un peu perdu l'écart", a-t-il expliqué au micro du site officiel du MotoGP.

Zarco l'admet, pour le moment il ne lui est pas possible de viser grand-chose de plus que le drapeau à damier avec sa KTM. Une situation qu'il déplore, mais qu'il sait nécessaire afin de viser dans le futur de plus belles choses avec le projet autrichien.

"Je restais concentré pour finir la course car pour le moment c'est le seul objectif que je peux viser, c'est vraiment dommage de n'avoir que le fait de finir la course comme objectif, mais pour l'instant je me bats toujours plus avec la moto qu'avec les autres. On continue de grandir, pas à pas et lors des tests de demain je pense qu'il y aura de nouvelles informations à prendre car le seul outil que l'on a pour faire mieux, c'est le temps." 

Lire aussi:

Un point positif toutefois, celui d'avoir pu suivre durant tout le début de course son équipier Pol Espargaró. De quoi permettre au Cannois de voir comment l'Espagnol gérait les problèmes rencontrés par KTM, notamment à l'accélération, et de voir que l'expérience des deux dernières saisons permet à son coéquipier de mieux appréhender les situations difficiles.

"Il a aussi du mal à stopper la moto, il est allé large plusieurs fois, mais quand il ouvre les gaz, il a plus de confiance et il contrôle mieux que moi avec la traction. Il fait beaucoup de choses avec sa main, son pied droit, pour contrôler le frein arrière et sa stratégie électronique joue peut-être aussi. Tout ce package qu'il connaît bien, il le contrôlait mieux que moi et ça lui a donné le potentiel pour rattraper Lorenzo. Je n'avais pas ce potentiel. J'ai quand même cru qu'ils allaient user les pneus, avoir du mal et que je pourrais les rattraper, mais leurs pneus s'usaient de la même façon que les miens."

 

Article suivant
Rins engrange : "Une course incroyable depuis la troisième ligne"

Article précédent

Rins engrange : "Une course incroyable depuis la troisième ligne"

Article suivant

Rossi "joue la défense" et sauve une 6e place

Rossi "joue la défense" et sauve une 6e place
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Johann Zarco
Équipes Red Bull KTM Factory Racing
Auteur Michaël Duforest