Comini : "Les meilleures conditions pour un 'animal' de course comme moi"

partages
commentaires
Comini :
Francesco Corghi
Par : Francesco Corghi
24 avr. 2017 à 12:45

Les victoires du pilote tessinois à Spa n'annulent pas les ennuis de son Audi avec un BoP plutôt pénalisant, mais, en tout cas, chez Comtoyou Racing le moment est arrivé de fêter son énorme performance.

#1 Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS, Gianni Morbidelli, West Coast Racing, Volkswagen Golf GTi TCR
Davit Kajaia, GE-Force, Alfa Romeo Giulietta TCR, Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
#1 Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Roberto Colciago, M1RA, Stefano Comini, Comtoyou Racing
Stefano Comini, Comtoyou Racing
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS
Stefano Comini, Comtoyou Racing, Audi RS3 LMS

Stefano Comini a retrouvé le sourire. Après un samedi plutôt difficile, à Spa-Francorchamps le Suisse a réussi à conquérir les deux premières victoires avec sa nouvelle Audi RS 3 LMS TCR.

La Tessinois a pris le volant de la voiture préparée par la Comtoyou Racing pour Course 1 et Course 2 de la TCR Benelux Series, qui se sont déroulées sur la piste des Ardennes.

Bondi de la troisième ligne, Comini a d'abord dépassé quatre voitures au premier tour, puis il a géré au mieux jusqu'au drapeau à damier suivi de près par les adversaires.

 

"Finalement j'ai réussi à vaincre, mais ça a été vraiment dur - a dit Stefano à Motorsport.com - Pourtant, les conditions étaient les meilleures pour moi, avec des températures très basses et la piste froide, come ça arrive le matin. Un de mes points forts est de savoir chauffer les gommes de façon homogène au tour de formation, ainsi je suis compétitif au départ et dans les deux premières virages.

"En effet, au départ j'ai gagné vite une place, mais c'est au mythique Eau Rouge où j'ai fait la différence, car avec des gommes déjà chaudes j'ai pris de la vitesse et avec environ 15 km/h de plus, une fois sorti du Raidillon j'ai passé Lessennes et Vernay sur la ligne droite du Kemmel et je me suis mis à la poursuite de l'Opel de Caprasse. Voilà les moments les plus beaux, car j'adore la compétition et faire une vraie course combative.

 

"Une fois passé en tête, gérer n'a pas été simple, mais je me suis tellement amusé, donc je suis content. Heureusement, il n'y a pas eu le départ lancé, car je suis nul d’habitude!"

Apres avoir franchi la ligne d'arrivée du premier round, le champion en titre de l'International Series de 27 ans a pris à nouveau les commandes des opérations, en exploitant au mieux le départ de la pole position de Course 2.

"Je savais qu'avec une Audi lourde j'aurais pu et dû exploiter les gommes nouvelles dans les premiers tours. Une fois en tête, il s'agissait de gérer. Dans la course 2 je suis parti en pole position, j'ai maintenu la tête en cherchant à gagner le plus possible, puis j'ai souffert dans le final car ceux qui étaient derrière étaient aguerris et, en exploitant des voitures plus légères, dans la gestion des pneus se trouvaient dans une situation meilleure".

 

Prochain article TCR Benelux
Vidéo : le tour-chef d'oeuvre de Stefano Comini à Spa-Francorchamps

Previous article

Vidéo : le tour-chef d'oeuvre de Stefano Comini à Spa-Francorchamps

À propos de cet article

Séries TCR Benelux
Événement Spa-Francorchamps
Catégorie Dimanche, après-course
Lieu Spa-Francorchamps
Pilotes Stefano Comini
Équipes Comtoyou Racing
Auteur Francesco Corghi
Type d'article Interview