Ogier encore plus proche d'un test en Hypercar

Sébastien Ogier pourrait être au volant de l'Hypercar de Toyota lors du Rookie Test de Bahreïn, en novembre.

Ogier encore plus proche d'un test en Hypercar

Alors qu'il rêve de participer un jour aux 24 Heures du Mans, Sébastien Ogier a confirmé qu'il allait prochainement tester "une voiture de WEC", probablement à Bahreïn au mois de novembre. Âgé de 37 ans, le septuple Champion du monde des Rallyes n'a pas donné de détails supplémentaires, mais tout porte à croire qu'il évoquait l'Hypercar Toyota GR010 Hybrid. 

Jusqu'à présent, Toyota a seulement confirmé son intention d'offrir un test au pilote français lors des essais prévus à Bahreïn le 7 novembre, au lendemain de la finale du WEC sur le circuit de Sakhir.

Directeur technique du constructeur japonais, Pascal Vasselon ne cache pas des avancées sur ce dossier. "C'est quelque chose que nous envisageons, le fait de le faire rouler au Rookie Test", a-t-il précisé. "On se rapproche d'une confirmation, mais ce n'est pas encore totalement confirmé."

Ogier a déjà eu l'occasion de tester la TS050 Hybrid LMP1 au simulateur au cours de deux journées l'été dernier. 

À l'heure actuelle, il refuse d'officialiser son programme pour l'année prochaine en WRC avec Toyota, ni d'indiquer le nombre de rallyes auxquels il sera au départ, car il attend de connaître plus précisément ses options en WEC. 

"Ça dépend vraiment de ce qui se passera pour moi en WEC, et il faudra du temps avant que je le sache", a-t-il souligné en marge du Rallye d'Ypres. "Je ferai un test en novembre avec la voiture de WEC, et je crois qu'après ça, je pourrai en dire un peu plus."

De son côté, Vasselon a assuré que la possibilité de faire courir Ogier dans la GR010 "n'a pas été discutée"

Pour le moment, l'expérience d'Ogier sur circuit se limite à quelques courses, notamment des apparitions comme invité en DTM et en Porsche Supercup ainsi que des courses de GT en Allemagne et en France. La probabilité qu'il obtienne un volant à plein temps chez Toyota en WEC l'année prochaine semble faible.

Vasselon a également souligné que Toyota n'avait pas encore discuté de l'éventualité d'engager une auto supplémentaire avec un programme partiel autour des 24 Heures du Mans en 2022. La seule fois où le constructeur nippon a aligné trois voitures au Mans depuis son retour en Endurance remonte à 2017. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Journée Test - Les débuts hyper serrés de l'Hypercar !

Article précédent

Journée Test - Les débuts hyper serrés de l'Hypercar !

Article suivant

Journée Test - Glickenhaus surprend devant Toyota et Alpine !

Journée Test - Glickenhaus surprend devant Toyota et Alpine !
Charger les commentaires