Contrat prolongé de trois ans pour la Suède

La seule manche 100% hivernale de la saison figurera encore au calendrier du WRC ces trois prochaines années. Une confirmation bienvenue pour les organisateurs après les “galères” de cette année.

Contrat prolongé de trois ans pour la Suède
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Julien Ingrassia, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Daniel Sordo, Marc Marti, Hyundai i20 WRC, Hyundai Motorsport
Valeriy Gorban, Volodymyr Korsia, Mini John Cooper Works WRC
Ott Tänak, Raigo Molder, DMACK Ford Fiesta WRC
Pontus Tidemand, Jonas Andersson, Skoda Motorsport Skoda Fabia R5

Plus encore que lors de certaines éditions assez récentes où le problème du manque de neige et de températures trop douces s'était déjà posé, le spectre d'une annulation a plané sur le Rallye de Suède 2016 pratiquement jusqu'au départ. Mais les organisateurs sont finalement parvenus à sauver leur épreuve.

Cela ne s'est pas fait sans douleur puisqu'il leur a fallu amputer leur épreuve de huit, puis finalement neuf des 21 épreuves spéciales prévues. Mais l'ensemble du plateau du WRC, dont le vainqueur Sébastien Ogier qui a signé sa troisième victoire en Suède, a souligné la qualité de leur travail pour rendre praticables des routes qui ne l'étaient pas, ou à peine, lors des reconnaissances.

"Plus morts que vivants"

La vraie récompense est cependant survenue dimanche avec la confirmation de la présence de la manche suédoise au calendrier du Mondial pour les trois prochaines années.

“C'est un sentiment incroyable d'être en mesure de confirmer que nous avons signé un nouveau contrat de trois ans”, a déclaré Glenn Olsson, le PDG du Rallye de Suède. “Nous disposons d'une organisation absolument fabuleuse qui prouve que nous pouvons traverser les périodes les plus dures.”

“Il y a une semaine, nous étions plus morts que vivants et ne pouvions voir aucun avenir à notre épreuve. Et puis, une fois encore, nous avons réussi à mettre en place un événement fantastique.”

Créé en 1950, le Rallye de Suède figure au calendrier du Mondial des Rallyes depuis la création de celui-ci en 1973. Il a longtemps compté uniquement pour le championnat des pilotes, restant la chasse gardée des pilotes scandinaves – suédois en particulier – tandis que les adversaires venus d'autres contrées ne faisaient pas forcément le déplacement. Annulé en 1974 et 1990, il n'a compté que pour le championnat 2-litres en 1994 et a laissé sa place en 2009 à la Norvège voisine.

Avec l'inscription de l'épreuve au championnat des constructeurs puis l'obligation pour les équipes de prendre part à toutes les manches, le Rallye de Suède est devenu un incontournable du calendrier que Sébastien Loeb (2004) et Sébastien Ogier (2013, 2015 et 2016) sont à ce jour les seuls non-Nordiques à avoir accroché à leur palmarès. Carlos Sainz mérite cependant de figurer à leur côté au tableau d'honneur du Svenska Rallyt puisque l'Espagnol s'est classé quatre fois deuxième et deux fois 3e dans le Grand Nord.

partages
commentaires
Ogier - "On est tous heureux d'avoir des voitures plus performantes"
Article précédent

Ogier - "On est tous heureux d'avoir des voitures plus performantes"

Article suivant

Éric Camilli - "J'ai été trop optimiste"

Éric Camilli - "J'ai été trop optimiste"
Charger les commentaires