Hyundai simule un rallye complet pour préparer 2022

Hyundai accélère ses préparatifs pour la saison prochaine et a organisé une simulation complète de rallye en Italie pour mettre à l'épreuve sa nouvelle i20.

1/13

Photo de: Hyundai

2/13

Photo de: Hyundai

3/13

Photo de: Hyundai

4/13

Photo de: Hyundai

5/13

Photo de: Hyundai

6/13

Photo de: Hyundai

7/13

Photo de: Hyundai

8/13

Photo de: Hyundai

9/13

Photo de: Hyundai

10/13

Photo de: Hyundai

11/13

Photo de: Hyundai

12/13

Photo de: Hyundai

13/13

Photo de: Hyundai

Hyundai Motorsport mène cette semaine une simulation de rallye avec sa nouvelle monture pour la saison 2022. Le constructeur sud-coréen a mis en place un programme sur trois jours, identique à celui d'un rallye, pour tester sa nouvelle i20 Rally1 dans des conditions le plus proche possible de ce qui l'attendra l'an prochain avec l'entrée en vigueur de la réglementation hybride. 

Hyundai a choisi d'organiser cette simulation complète sur asphalte, dans le Piémont, au nord de l'Italie. Grâce à la collaboration avec les autorités locales, plusieurs portions de routes ont été fermées pour permettre de créer des spéciales, dont certaines ont par le passé figuré au parcours du Rally di Alba. 

Ne laissant rien au hasard, ce test inclut également des zones dédiées uniquement à l'utilisation de l'énergie électrique disponible à hauteur de 100 kW grâce au nouveau système hybride. Il s'agit de zones qui, en 2022, seront parcourues sur chaque rallye entre les spéciales en mode électrique. Les voitures devront également recourir uniquement à la puissance électrique au parc d'assistance. Pour s'y préparer, Hyundai a donc recréé une zone d'assistance ainsi que de changement de roues pour se rapprocher au maximum d'un véritable rallye. 

Ott Tänak était mercredi au volant de la nouvelle i20, relayé ce jeudi par Thierry Neuville. Vendredi, pour le troisième et dernier jour, ce sera au tour de Dani Sordo. Ils arborent une livrée de camouflage pour masquer préserver au maximum des yeux de la concurrence certains détails de la voiture. Yves Matton, directeur du Rallye à la FIA, et son directeur technique Jérôme Touquet sont tous les deux présents sur place pour superviser les essais. 

Cette simulation de rallye est une preuve supplémentaire des moyens développés ces dernières semaines par Hyundai pour préparer la saison prochaine, après avoir rattrapé un certain retard sur leurs adversaires en raison du feu vert tardif donné à son projet Rally1. 

La nouvelle réglementation a obligé les constructeurs à redessiner les coques des autos afin de répondre à de nouvelles exigences. Toyota et M-Sport ont également accéléré leurs préparatifs dernièrement, alors que le coup d'envoi de la prochaine saison approche à grands pas puisque le Rallye Monte-Carlo aura lieu en janvier. 

Avec Tom Howard

Lire aussi :

partages
commentaires
Oliver Solberg en WRC pour la finale à Monza
Article précédent

Oliver Solberg en WRC pour la finale à Monza

Article suivant

Une nouvelle saison complète pour Katsuta en 2022

Une nouvelle saison complète pour Katsuta en 2022
Charger les commentaires