Formule 1
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
85 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
106 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
120 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
134 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
162 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
169 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
183 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
190 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
225 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
239 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
253 jours

Albon : "Nous aurions su" pour le DAS, même sans caméras

partages
commentaires
Albon : "Nous aurions su" pour le DAS, même sans caméras
Par :
Co-auteur: Emmanuel Touzot
26 févr. 2020 à 09:21

Alex Albon pense que les équipes rivales de Mercedes auraient découvert le système DAS de la W11 rapidement, même sans qu'il ne soit mis en lumière par la diffusion des essais hivernaux.

La F1 diffuse les deux semaines d'essais hivernaux de Barcelone, et l'innovant système DAS (Dual-Axis Steering) de Mercedes a été repéré lors de son utilisation par Lewis Hamilton durant la seconde matinée d'essais la semaine dernière. De nombreuses spéculations sont alors nées au sujet du dispositif et de sa légalité, les équipes adverses exprimant leur intérêt ainsi que leur questionnement à ce sujet.

Alex Albon pense que la découverte "n'aurait pas été aussi précoce" durant les essais sans leur diffusion, mais rappelle que les équipes de F1 engagent des photographes pour garder un œil sur les rivaux, et ceux-ci les auraient alertés de ce que Mercedes préparait avant même que les médias ne le remarquent à la suite de la diffusion.

Lire aussi :

"C'est assez sympa d'avoir ces caméras embarquées", poursuit le pilote Red Bull. "Mais en même temps, je pense que de nos jours, il y a des photographes partout. Je crois que nous l'aurions su, et vous l'auriez su ensuite. Nous parlions avec l'équipe du feeling que ça doit donner au pilote, d'avoir le volant qui bouge, ça doit être très bizarre."

"Mais c'est ce pour quoi sont faits les essais, et c'est ce à quoi servent également les simulateurs. Je suis sûr qu'ils ont essayé avant, mais c'est sournois. Pour être honnête, je ne sais pas exactement à quelle fin c'est utilisé, je pilotais toute la journée [lorsque le système a été révélé]. Donc je suis juste revenu sans débriefing, et tout à coup, il y a cette chose à l'écran tout le temps, on voyait des ralentis du volant."

Interrogé sur le regret de ne pas avoir un système similaire au DAS, alors que lui et Max Verstappen ont qualifié leur RB16 d'évolution positive de l'ancienne monoplace, Albon relativise : "Non, on se concentre sur nous-mêmes pour le moment. Bien sûr, peut-être que c'est quelque chose pour l'avenir mais actuellement, on fait notre roulage, on fait des tours et on enchaîne les kilomètres. On se sent bien avec la voiture. Il y a quelques détails [à régler], des choses mineures comme toujours, il faut ajuster la voiture, et nous nous en soucierons lorsque l'on arrivera à Melbourne."

Article suivant
Coronavirus : Ferrari restreint les voyages et l'accès à Maranello

Article précédent

Coronavirus : Ferrari restreint les voyages et l'accès à Maranello

Article suivant

Photos - Le 4e jour des essais hivernaux de Barcelone

Photos - Le 4e jour des essais hivernaux de Barcelone
Charger les commentaires